Publié le 17 février 2017 à 09:11

À Travers les Flandres arrive sur le terrain des Trois Jours de La Panne

(c) Sirotti

Même si le spectacle est intense en Andalousie, à Oman ou sur le Tour de l’Algarve, il n’en est pas moins ébouriffant dans les coulisses du cyclisme professionnel. Enfin, si l’on peut appeler ceci un spectacle…

En effet, la réforme du calendrier World Tour qui vise à augmenter le nombre de courses dans cette catégorie fait ses premiers dégâts. Le plat pays n’est pas en reste. La Belgique, terre de vélo, est secouée par un conflit d’intérêt qui porte sur le calendrier… 2018.

Un jour, deux courses

Le problème met en cause les Trois Jours de la Panne et la course À Travers les Flandres. Cette dernière est passée, grâce à la nouvelle réforme, en catégorie World Tour. Mais le problème n’est pas là. Cette dernière est en quelque sorte la petite sœur du prestigieux Tour des Flandres, et elle est donc organisée par la même société, Flanders Classics.

Pour cela, l’organisateur a décidé de modifier la date d’À Travers les Flandres pour la placer quelques jours avant Le Ronde. L’idée étant de faire une répétition générale avant l’épreuve tant attendue du dimanche après-midi. Une sorte de mise en bouche pour les fans du Tour des Flandres.

Mais, car il y a un mais, cette date est déjà occupée par une autre épreuve belge, les Trois Jours de la Panne, qui est elle classée 2.HC. Cette dernière pourrait ainsi perdre de la valeur, puisque les leaders préféreront se préparer sur une course de plus grande importance.

Dans une interview accordée au Het Nieuwsblad, Bruno Dequeecker, l’un des organisateurs des Trois Jours de la Panne, ne s’en remet pas : « Cela fait 41 ans que nous avons cette date. C’est une pure tradition. Je ne vois pas comment un autre organisateur dans le même pays, dans la même région et dans le même type de course peut soudainement réclamer notre date ».

« Si cela est nécessaire, nous n’excluons pas d’aller au procès », précise Bruno Dequeecker au journal belge. La situation semble tendue en Belgique à quelques semaines du grand début de la saison flandrienne. Et surtout, ceci montre que la nouvelle réforme remet grandement en cause l’équilibre du calendrier mondial.

À propos de Florian Puche 80 Articles
Étudiant en histoire, Florian est passionné par le sport et en particulier le cyclisme et le rink-hockey. Ses semaines sont rythmées par les activités sportives en tout genre. Après des expériences de correspondant local sportif, il souhaite joindre l'utile à l'agréable en partageant les sujets qui lui tiennent à cœur sur Le Grand Plateau.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*