Publié le 5 mars 2017 à 16:12

Adam Yates réussit son premier test italien avec succès

© Sirotti

La Toscane fut le théâtre d’un spectacle grandiose samedi, lors des Strade Bianche. Ce dimanche, c’est sur des routes au revêtement plus accessible que le peloton s’est livré bataille à l’ouest de Florence.

Le Grand Prix de l’Industrie et de l’Artisanat, épreuve à la renommée modeste, compte pourtant parmi ses anciens vainqueurs Vincenzo Nibali, Adam Yates ou encore Simon Clarke. Ce dernier, tenant du titre, était trop juste pour intégrer le top 5 cette fois. À Larciano, c’est Adam Yates qui a levé les bras, au prix d’une attaque portée dans la dernière ascension du jour.

Des attaques à n’en plus finir

L’échappée du jour s’est créée très rapidement, à l’initiative de Nils Politt. Le jeune Allemand, accompagné de trois autres coureurs, avait à cœur de rouler seul ce dimanche. Si bien qu’il a tenté sa chance en solitaire à 50 bornes de la ligne. Insuffisant toutefois pour résister au peloton.

La dernière heure de course est marquée par de nombreuses attaques. Dans l’ultime difficulté, les favoris se découvrent. Simon Clarke est présent aux avant-postes pour défendre son titre. Accompagné de cinq attaquants, l’Australien s’imagine déjà lever les bras à Larciano.

Adam Yates récupère son dû

C’était sans compter sur la fougue d’Adam Yates. Vainqueur de l’épreuve trois ans plus tôt, ce dernier s’est de nouveau imposé, au sprint. Il a devancé le prometteur Richard Carapaz et l’expérimenté Rigoberto Uran. Le Britannique égale ainsi Damiano Cunego, recordman du nombre de victoires au Grand Prix de l’Industrie et de l’Artisanat.

Fort de ce nouveau succès, Yates envoie un signal fort aux favoris du prochain Tirreno-Adriatico. Le coureur de 24 ans a troqué son étiquette de leader d’Orica-Scott pour celle d’outsider, sinon de favori. Il reste difficile de dire s’il sera à la hauteur pour concurrencer les Nairo Quintana, Rui Costa ou autres Tom Dumoulin.

Mais ne chose est sûre : la forme est au rendez-vous pour le meilleur jeune du dernier Tour de France, et l’année commence à merveille à deux mois de son premier grand objectif, le Giro d’Italia.

GP de l’Industrie et de l’Artisanat
1Adam YATESOrica-Scott4h50'00"
2Richard CARAPAZMovistarm.t.
3Rigoberto URANCannondale-Drapac Pro Cycling Teamm.t.
4Mattia CATTANEOAndroni Giocatolli – Sidermec+ 2"
5Egan Arley BERNALAndroni Giocatolli – Sidermecm.t.
6Simon CLARKECannondale-Drapac Pro Cycling Team+ 4"
7Francesco GAVAZZIAndroni Giocatolli – Sidermec+ 17"
8Filippo POZZATOWilier Triestina+ 18"
9Paolo TOTOSangemini – MG. Kvism.t.
10José Joaquín ROJASMovistar+ 19"
À propos de Cyprien Bricout 226 Articles
Étudiant en histoire et science politique à Nice, Cyprien a pour ambition de devenir journaliste. Enrichi de diverses expériences dans des médias web et radio, il a co-fondé le Grand Plateau. En passionné de cyclisme - et plus généralement de sport - qu'il est, Cyprien a placé de grands espoirs dans ce projet, qui incarne sa vision de ce que doit être le journalisme sportif.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*