Publié le 14 mai 2017 à 17:28

Adrien Petit et Clément Venturini concluent en beauté

© Sirotti

Les Quatre Jours de Dunkerque, qui en duraient en réalité six, se concluaient ce dimanche par une étape pour sprinteurs entre Coudekerque et Dunkerque. Une étape exclusivement nordiste qui se terminait sur un circuit à parcourir onze fois dans la cité de Jean Bart.

Une étape qui, logiquement, ne devait pas permettre de grands bouleversements au classement général, mené par Clément Venturini. Malheureux en ce qui concerne ce classement général, Arnaud Démare était attendu pour un final en fanfare. Mais rien ne s’est déroulé comme prévu pour les hommes rapides…

L’ombre d’un sprint massif…

Si des coureurs tentent bien leur chance, comme à l’accoutumée, il semble évident que les équipes de sprinteurs, qui n’ont pas eu énormément d’occasions de s’exprimer, ne vont pas laisser passer leur chance.

La formation du leader, Cofidis, en protection du maillot rose de Clément Venturini, est de plus relativement fraîche, ce dernier s’étant saisi du leadership ce samedi seulement.

L’échappée compte pourtant de beaux noms : Quentin Pacher (Delko-Marseille Provence-KTM), Adrien Petit (Direct Energie) ou, plus surprenant, Danilo Napolitano (Wanty-Groupe Gobert) ont ainsi pris la poudre d’escampette.

…mais une folle fin d’étape

Si l’écart reste relativement faible et l’échappée sous contrôle, le circuit ne favorise pas vraiment le retour de peloton. Sinueux, étroit, avec une partie en bord de mer, il ne permet pas aux Lotto Soudal, qui roulent en tête du paquet, de faire la jonction. À cinquante kilomètres, comme sur le Giro, une chute se produit, cette fois à cause d’un chat ayant traversé subitement.

Cela fait évidemment renaître l’espoir chez les hommes de tête. Cependant, la Bahrain-Merida fait irruption en tête et ramène le peloton à une minute, à vingt kilomètres de la ligne. On donne alors peu cher de la peau du groupe, d’autant plus que les FDJ travaillent aussi pour Démare.

Mais dans le même temps, un trio s’est dégagé à l’avant. Adrien Petit (Direct Energie), Julien Duval (AG2R) et Berden De Vries (Roompot) s’entendent à merveille, et si les Cofidis ont sécurisé le maillot rose de Clément Venturini, le peloton ne parvient pas à revenir.

Pour une fois à Dunkerque, le sprint massif va être évité. Le sprint tout court, d’ailleurs, car le « Bison », Adrien Petit s’envole seul à 2,5 kilomètres de l’arrivée, pour conclure en solitaire. Le Néerlandais De Vries s’offre une place d’honneur, devant Duval, et Bonifazio, qui règle le peloton. Clément Venturini remporte pour la première fois les Quatre Jours de Dunkerque. Le coureur de 23 ans n’avait d’ailleurs jamais remporté de courses par étapes.

Coudekerque-Branche – Dunkerque
1Adrien PETITDirect Energie3h34'14''
2Berden DE VRIESRoompot – Nederlandse Loterij+ 15''
3Julien DUVALAG2R La Mondiale+ 18''
4Niccolo BONIFAZIOBahrain Merida Pro Cycling Team+ 37''
5Kenny DEHAESWanty – Groupe Gobertm.t.
6Coen VERMELTFOORTRoompot – Nederlandse Loterijm.t.
7Raymond KREDERRoompot – Nederlandse Loterijm.t.
8Emiel VERMEULENRoubaix Lille Métropolem.t.
9Kevyn ISTAWB Veranclassic Aquality Protectm.t.
10Bert VAN LERBERGHESport Vlaanderen – Baloisem.t.
4 Jours de Dunkerque Trophée Crédit Agricole Grand Prix des Hauts de France
1Clément VENTURINICofidis, Solutions Crédits24h57'13''
2Sander ARMÉELotto Soudal+ 2''
3Oliver NAESENAG2R La Mondiale+ 7''
4Ignatas KONOVALOVASFDJ+ 21''
5Sylvain CHAVANELDirect Energie+ 31''
6Mauro FINETTODelko Marseille Provence KTM+ 42''
7Florian SÉNÉCHALCofidis, Solutions Crédits+ 1'19''
8Iuri FILOSINippo – Vini Fantini+ 1'26''
9Pim LIGTHARTRoompot – Nederlandse Loterij+ 1'29''
10Laurent PICHONFortuneo – Vital Concept+ 1'42''
À propos de Vincent Prono 87 Articles
Étudiant en licence d'Histoire à Rennes, Vincent est un grand passionné de sport et notamment de cyclisme. Après avoir vécu quelques expériences dans des médias sportifs, il prend part avec excitation à l'aventure du Grand Plateau, avant tout pour le plaisir de partager informations et analyses sur la petite reine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*