Publié le 1 avril 2017 à 11:12

AG2R se pare de couleurs belges pour le Ronde

© Sirotti

AG2R n’a sans doute jamais été aussi présente que cette saison sur les courses pavées. Oliver Naesen en est la principale raison. Alors qu’elle n’était plus montée sur le podium d’une Flandrienne depuis 13 longues années, la formation savoyarde a trouvé en lui un diamant pur qu’elle doit désormais polir.

Transféré cet hiver, le Belge a pris une autre dimension sous l’aile de Vincent Lavenu. À un point tel qu’il joue désormais les premiers rôles avec notamment Peter Sagan et Greg Van Avermaet. Le Flahute réalise un début de saison excellent, ponctué d’une septième place sur le Circuit Het Nieuwsblad, d’une sixième place lors d’À travers la Flandre et d’une troisième place sur l’E3.

Cette formation AG2R présente finalement de nombreuses similitudes avec la Bora-hansgrohe. Sur le même modèle, sans doute un cran en-dessous, un leader entouré d’équipiers expérimentés susceptibles de jouer leurs cartes personnelles en cas d’imprévu, est souvent esseulé dès la mi-course pour porter en solitaire les espoirs de tout un groupe.

Les Belges aux premières loges

De là à comparer Oliver Naesen à Peter Sagan, il y a une haute marche, et il paraît inconcevable que le Belge parvienne à la franchir dès cette saison. Néanmoins, au vu de ses derniers résultats, il a pour devoir de ne pas s’imposer de limite.

Étincelant, le natif d’Ostende a réussi à faire oublier son compatriote et coéquipier Stijn Vandenbergh. Malchanceux pour l’instant, ce dernier ne répond aux attentes placés en lui. Cette saison, il n’a guère fait mieux qu’une 40e place lors de Kuurne-Bruxelles-Kuurne. Sur le Ronde, Vandenbergh passera son épreuve de rattrapage.

Gediminas Bagdonas et Alexis Gougeard sont quant à eux les équipiers avec le plus d’expérience et de facilités à passer les pavés. Le jeune Normand s’est d’ailleurs illustré à de nombreuses reprises sur les routes flamandes. Doté d’un tempérament offensif, presque incontrôlable, il pourra peut-être tenter sa chance dans le final.

Nico Denz et Hugo Houle sont eux des coureurs solides, capables de rouler devant pour économiser leur leader. Le Canadien a même obtenu quelques places respectables sur les courses pavées.

Le reste du groupe est composé de Julien Duval qui en est sa première saison en World Tour, tout comme Rudy Barbier. Les deux Tricolores vont découvrir le Ronde et vont pouvoir apprendre aux côtés de coureurs d’expérience.

Ce qui est certain, c’est que les terre et ciel, qui n’ont plus intégré le top 10 du Monument depuis 2009, sont mieux armés que jamais pour affronter les terribles monts pavés qui mènent à Oudenaarde.

Le recrutement de Vincent Lavenu porte donc d’ores et déjà ses fruits. En diversifiant les domaines de prédilection de ses protégés, le voilà à la tête d’une équipe redoutable dans nombre de domaines.

La composition d’AG2R La Mondiale pour le Tour des Flandres : Oliver Naesen, Stijn Vandenbergh, Gediminas Bagdonas, Alexis Gougeard, Nico Denz, Hugo Houle, Julien Duval et Rudy Barbier.

Manager : Vincent Lavenu
Nationalité :
Site officiel : http://www.cyclisme.ag2rlamondiale.fr/
À propos de Jamison Lins 20 Articles
Étudiant en Master 1 de journalisme à l’Université Libre de Bruxelles, Jamison est un mordu de sport et plus particulièrement de cyclisme. Le cyclisme pour lui ? C’est une religion comme pour de nombreux compatriotes. Au niveau expérience, il est passé par La Dernière Heure/Les Sports et la RTBF Sport. Désormais, il se lance dans une nouvelle aventure avec Le Grand Plateau.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*