Publié le 13 avril 2017 à 16:24

Arnaud Démare remporte son duel face à Nacer Bouhanni

© Sirotti

Les explications massives sont légion à Denain. Depuis 2009, les sprinteurs se sont toujours disputés l’épreuve nordiste de Coupe de France. C’est dire si Nacer Bouhanni et Arnaud Démare avaient l’étiquette de favoris au départ ce jeudi.

En 2013 déjà, les deux hommes avaient participé à cette course, mais ils évoluaient à l’époque sous les mêmes couleurs. C’est alors le Picard qui s’était imposé, son coéquipier prenant la troisième place. Bis repetita cette fois, malgré le gros travail du train de Nacer Bouhanni, qui échoue à la deuxième position.

Un sprint inévitable à Denain

C’est un groupe de sept hommes qui a tenté de perturber les plans des finisseurs lors de la première heure de course. Les quelques hectomètres pavés ajoutés au parcours cette année ne représentaient pas un grand danger pour les coureurs, mais ont contribué à fatiguer le peloton. Un peloton emmené par les lieutenants d’Arnaud Démare.

Sans aucun suspense ou presque, les principaux sprinteurs ont organisé la poursuite pour pouvoir revenir sur les fuyards à 10 kilomètres de la ligne. L’heure était alors à une explication entre costauds.

Problème au décollage pour la fusée Cofidis

Tandis que Nacer Bouhanni est emmené à la perfection par son train, son rival et ancien coéquipier est relativement esseulé dans les rues de Denain. Ce sont pourtant les pensionnaires de la FDJ qui assurent le tempo en tête de groupe. Dans le même temps, les nombreux outsiders tentent de se faire une place aux avant-postes.

Une fois les hommes au trèfle dépassés, le TGV rouge et blanc de Cofidis donne une leçon aux autres équipes. Il est alors difficile d’imaginer Nacer Bouhanni défait sur la ligne, tant le peloton est étiré sous le rythme imposé par sa formation. Pourtant, Arnaud Démare avait gardé une carte secrète en la personne de Daniel Hoelgaard.

Aux 250 mètres, le Norvégien produit son effort et permet au sprinteur picard de prendre le meilleur sur l’homme fort de Cofidis, qui doit se contenter de la seconde place. Arnaud Démare étant sans doute le plus costaud ce jeudi, bien que son compatriote ait terminé très fort. Imparable, il confirme sa bonne forme après son encourageante 6e place à Roubaix.

Lundi, il prendra la direction du Tro Bro-Léon, où il aura toutes ses chances de briller, avant de revenir dans les Hauts-de-France pour une course qu’il affectionne tout particulièrement : les Quatre Jours de Dunkerque.

GP de Denain – Porte du Hainaut / Valenciennes Métropole
1Arnaud DÉMAREFDJ4h30'01"
2Nacer BOUHANNICofidis, Solutions Créditsm.t.
3Juan Sebastian MOLANOManzana Postobonm.t.
4Boris VALLÉEFortuneo – Vital Conceptm.t.
5Roy JANSWB Veranclassic Aquality Protectm.t.
6Jérémy LECROQRoubaix Lille Métropolem.t.
7Coen VERMELTFOORTRoompot – Nederlandse Loterijm.t.
8Damien TOUZÉHP BTP – Auber93m.t.
9Bert VAN LERBERGHESport Vlaanderen – Baloisem.t.
10Benjamin GIRAUDDelko Marseille Provence KTMm.t.
À propos de Cyprien Bricout 226 Articles
Étudiant en histoire et science politique à Nice, Cyprien a pour ambition de devenir journaliste. Enrichi de diverses expériences dans des médias web et radio, il a co-fondé le Grand Plateau. En passionné de cyclisme - et plus généralement de sport - qu'il est, Cyprien a placé de grands espoirs dans ce projet, qui incarne sa vision de ce que doit être le journalisme sportif.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*