Publié le 18 février 2017 à 16:36

Bryan Coquard sans concurrence en Andalousie

(c) Sirotti

Les sprinteurs ne pouvaient pas laisser passer cette étape, après trois jours à regarder les leaders se jouer le classement général. Pourtant, ils étaient peu au départ de ce quatrième jour de course, ce qui rajouta un peu de suspense à cette première étape plate du Tour d’Andalousie.

À ce petit jeu, beaucoup d’opportunistes ont tenté leur chance, voulant profiter du faible plateau de sprinteurs, mais c’est sans surprise Bryan Coquard qui fut le plus rapide.

Direct Energie contrôle la course

Six baroudeurs ont bien essayé de surprendre le peloton en s’échappant très tôt, mais le travail de l’équipe Direct Energie a vite porté ses fruits. À trois kilomètres de la délivrance, ils sont repris par les coéquipiers de Coquard.

Il faut dire que l’occasion était trop belle pour le Français qui faisait office de grandissime favori à la victoire d’étape. Pour cette occasion, Adrien Petit et Thomas Boudat étaient notamment présents aux côtés du Coq. Il fallait cependant veiller à ne pas se faire piéger par des coureurs tels que Moreno Hofland, la recrue de l’équipe Lotto Soudal.

En l’absence de gros trains de sprinteurs, l’équipe française est la seule à prendre le peloton en main, parfois relayée par la Movistar. Il faut toutefois attendre les trois derniers kilomètres pour que la course se décante.

Coquard vise juste

Toute l’étape se joue ainsi dans les ultimes instants de course, sur les belles avenues de la ville de Séville, que le vent a complètement déserté. Une fois que Jérôme Cousin, dernier homme en tête, est repris, diverses formations se dévoilent enfin en vue du sprint massif.

Bryan Coquard n’a plus qu’un seul équipier à la flamme rouge, mais il manœuvre à la perfection en sautant dans la roue de Daniel Hoelgaard lorsque celui-ci lance de loin. Il dépose aisément le Danois pour décrocher son deuxième bouquet de la saison.

Un autre Français, Hugo Hofstetter, vient chercher la troisième place devant Moreno Hofland. Ce sprint est sans encombre pour le classement général dont Alejandro Valverde conserve le leadership.

La Campana (Séville) – Séville
1Bryan COQUARDDirect Energie4h10'33''
2Daniel HOELGAARDFDJm.t.
3Hugo HOFSTETTERCofidis, Solutions Créditsm.t.
4Moreno HOFLANDLotto Soudalm.t.
5Raymond KREDERRoompot – Nederlandse Loterijm.t.
6Mihkel RAIMIsrael Cycling Academym.t.
7Roman MAIKINGazprom – RusVelom.t.
8Maxime FARAZIJNSport Vlaanderen – Baloisem.t.
9Rigoberto URANCannondale-Drapac Pro Cycling Teamm.t.
10Eduard PRADESCaja Rural – Seguros RGAm.t.
À propos de Pierre Hertout 96 Articles
D'abord passé par les études d'économie, Pierre est maintenant dans les langues, tout en ambitionnant de devenir journaliste sportif. Voilà qui illustre à merveille son côté touche-à-tout. Parmi ses divers passe-temps, la rédaction d'articles a été élevée au rang de passion, et puisqu'il est gentil, il partage. C'est pour cela qu'il est venu à participer à la création du Grand Plateau après diverses expériences professionnelles, qui lui ont permis d'interroger Nicolas Portal, Lilian Calmejane, Thierry Adam, Jimmy Casper ou encore Sacha Modolo. Ce projet représente pour lui un nouveau défi à l'image d'une ligne de conduite : le culot.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*