Publié le 7 janvier 2017 à 08:52

Chris Froome affirme avoir refusé une AUT sur le Tour 2015

(c) Sirotti

Chris Froome a déclaré vendredi avoir refusé une autorisation d’usage à des fins thérapeutiques (AUT) lors du Tour de France 2015 qu’il remporta. « Je ne me sentais pas prêt à obtenir une AUT pendant la dernière semaine du Tour, a-t-il expliqué dans un entretien à la BBCJe n’aurais pas été bien moralement ».

Le Britannique avait déjà eu recours à des AUTs pour une injection de prednisolone une semaine avant le Critérium du Dauphiné 2013 et pendant le Tour de Romandie 2014.

Il y a quelques semaines, son ex-coéquipier Bradley Wiggins était sous le feu des projecteurs après la révélation d’un colis suspect livré à la Team Sky. Chris Froome a ainsi considéré qu’il était « sain » de se demander pourquoi des AUTs avaient été accordées à Wiggins pour prendre de la triamcinolone avant le Tour 2011, le Tour 2012 et le Giro 2013.

« Il faut durcir les règlements »

« Le fait que nous ayons dû débattre sur l’authenticité signifie qu’il y a un problème avec le système », a estimé Chris Froome.

Et le triple vainqueur de la Grande Boucle d’ajouter : « Je pense que l’AMA [Agence Mondiale Antidopage] a besoin de durcir les règlements au sujet des AUTs, pour que nous ne questionnons pas leur légitimité ».

Nationalité :
Age : 32 ans
Equipe : Team Sky
À propos de Mathieu Roduit 221 Articles
Étudiant en licence d'information et de communication, Mathieu a déjà mis un pied dans le monde du journalisme. Pigiste sportif dans plusieurs quotidiens en Suisse, il possède de nombreuses cordes à son arc. Ce cycliste amateur a fait de la petite reine son domaine. Mathieu a cofondé Le Grand Plateau.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*