Publié le 20 mars 2017 à 08:06

Christophe Riblon : « Nous avons une équipe qui est volontaire »

© Sirotti

De notre envoyé spécial à la Haye-Fouassière.

Christophe Riblon est l’un des cadres du cyclisme français. À 36 ans, le natif de Tremblay-en-France a toujours couru au sein de la formation AG2R La Mondiale. Depuis 2005, il a tout connu avec la formation dirigée par Vincent Lavenu.

C’est en quelque sorte un pilier de l’équipe. Mais pas seulement. Christophe Riblon souhaite également jouer sa carte personnelle, bien que l’arrivée de grands leaders comme Romain Bardet ou Domenico Pozzovivo le pousse de plus en plus à enfiler le costume d’équipier. Pour le Grand Plateau, il a accepté de revenir sur son début de saison et sur celui de son équipe.

Une montée en puissance avant le mois d’avril

Après le Tour de la Communauté de Valence, le Trophée Laigueglia et le Tour d’Abu Dhabi, Christophe Riblon était de retour en France pour la deuxième manche de la Coupe de France, la Classic Loire-Atlantique. Une occasion pour le Français de reprendre du rythme dans le but d’être présent dès le mois d’avril : « Ce début de saison n’est pas trop mal mais j’attends encore la grosse forme et surtout les résultats. Pour l’instant, j’ai surtout eu un rôle d’équipier », explique-t-il au micro du Grand Plateau.

Christophe Riblon n’a plus levé les bras depuis juillet 2013 – (c) Sirotti

Néanmoins, l’un des hommes d’expérience des ciel-et-terre a encore de la suite dans les idées à l’approche d’une période qui va mieux lui convenir : « D’un point de vue personnel, le mois d’avril est important pour moi. J’aurai pas mal de jours de course. J’espère vraiment être performant sur cette période ».

Christophe Riblon aura ainsi l’occasion de montrer l’étendue de ses talents de puncheur sur les manches de Coupe de France, mais pas seulement : « Je pense participer au Circuit de la Sarthe, à Paris-Camenbert, ce sont des genres de courses qui me correspondent. Et puis il y aura sûrement le Tour du Finistère. Et enfin, il y aura le Tour de Romandie où je reprendrai un rôle d’équipier. Mais j’espère être vraiment performant pour aider mes leaders. Et puis pourquoi ne pas tenter de jouer une étape si je peux prendre une échappée », avoue-t-il en toute humilité.

AG2R La Mondiale en progression

Christophe Riblon est l’un des hommes d’expérience du collectif d’AG2R La Mondiale – (c) Sirotti

L’exclusion de Romain Bardet sur Paris-Nice a un peu terni le début de saison de la formation savoyarde. Avec deux victoires d’étapes ainsi que le top 10 de Domenico Pozzovivo sur Tirreno-Adriatico, le bilan comptable est pourtant correct pour AG2R La Mondiale.

« Ces deux victoires confirment que nous avons plutôt fait un bon début de saison. On peut toujours faire mieux mais nous avons un groupe en bonne condition. On a bien travaillé cet hiver et à l’entraînement mais on peut encore s’améliorer », témoigne le vainqueur de l’Alpe d’Huez en 2013.

Mais Christophe Riblon souhaite rester optimiste quant aux prochaines grandes échéances. Romain Bardet aura sans doute la volonté d’affirmer sa bonne préparation tandis que les jeunes talents que son Alexis Gougeard ou Pierre Latour, pour ne citer qu’eux, auront à cœur de bien faire.

Le Francilien pense d’ailleurs que l’équipe est dans la bonne dynamique : « Ce début de saison est de bon augure pour la suite. Parfois, il peut nous manquer un peu de réussite mais en tout cas je sens que nous sommes compétitifs. Nous avons une équipe qui est volontaire et qui a envie de bien faire et ceci est très important », termine Christophe Riblon avec un œil d’expert.

Nationalité :
Age : 36 ans
Equipe : AG2R La Mondiale
À propos de Florian Puche 80 Articles
Étudiant en histoire, Florian est passionné par le sport et en particulier le cyclisme et le rink-hockey. Ses semaines sont rythmées par les activités sportives en tout genre. Après des expériences de correspondant local sportif, il souhaite joindre l'utile à l'agréable en partageant les sujets qui lui tiennent à cœur sur Le Grand Plateau.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*