Publié le 2 avril 2017 à 15:23

Coryn Rivera se fait un nom

© Wouter Roosenboom / Team Sunweb

Dans l’ombre des hommes, le cyclisme féminin ne cesse de grandir, de se développer et de séduire. Ce dimanche, c’est sur les monts pavés du mythique Ronde que se sont livré bataille les athlètes féminines, quelques heures à peine avant leurs homologues du sexe opposé.

Malgré de nombreuses attaques, c’est un sprint massif qui a désigné Coryn Rivera comme la plus véloce du jour, à seulement 24 ans. En remportant la 14e édition du Tour des Flandres, l’Américaine peut désormais être considérée à juste titre comme l’une des plus grandes coureuses de sa génération.

Rozanne Slik anime la course

Après un début de course calme où les coureuses économisaient leur énergie pour le final, les premiers secteurs pavés et les premiers monts allaient opérer une sélection par l’arrière. Les femmes les moins en forme allaient rapidement céder dans le premier enchaînement délicat entre le secteur pavé de Haaghoek et le mont Leberg.

Néanmoins, alors que le rythme de la course s’accentuait de plus en plus, aucune attaque n’était à se mettre sous la dent. Il fallut attendre la surprenante offensive de la Danoise Rozanne Slik pour que la course se décante. Étonnement, aucune réaction n’intervenait derrière la fugueuse qui parvenait ainsi à prendre rapidement une belle avance à cinquante kilomètre de l’arrivée.

La première à réagir derrière l’échappée du jour n’est autre que la Française de la formation Lotto Soudal, Elise Delzenne, qui va tenter un retour impossible en solitaire. Mais les choses ne pouvaient pas en rester là, et la formation Orica-Scott se devait alors de prendre les choses en main.

Katarzyna Niewiadoma entre en action

La première favorite à montrer les crocs n’est autre que Katarzyna Niewiadoma. Grâce à une forte accélération dans le Kanarieberg à trente-cinq kilomètres de l’arrivée, la championne de Pologne mettait tout le monde dans le rouge mais ne parvenait toujours pas à faire la différence et un groupe d’une trentaine d’éléments se retrouvait à l’avant.

Mais la Polonaise va rapidement trouver de la compagnie. Et quelle compagnie ! Elisa Longo Borghini, Anna Van der Breggen et Annemiek van Vleuten vont revenir sur la coureuse de tête à l’issue du Kruisberg. Juste avant la terrible ascension du Vieux-Quaremont.

L’entente est parfaite entre les quatre femmes mais dans le mythique mont pavé, c’est l’Italienne qui va porter la première accélération, sans parvenir à lâcher ses concurrentes. C’est finalement van der Breggen va même se payer le luxe de contrer la Transalpine. Ainsi, les deux femmes vont se retrouver seules devant puisque Niewiadoma et van Vleuten n’ont pas réussi à suivre le rythme.

Coryn Rivera se fait un nom

À l’approche du Paterberg, le quatuor va se reformer. Longo Borghini va alors porter une nouvelle estocade dans l’ultime ascension pavé de la journée. Mais décidément, les quatre fuyardes du jour sont inséparables. Derrière, la lutte fait rage pour revenir, grâce notamment au travail de Pauline Ferrand-Prévot.

Si bien que peu avant la flamme rouge, les attaquantes sont revues par quinze femmes. Le sprint massif est alors inévitable. Chantal Blaak lance les hostilités trop loin de la ligne et doit une nouvelle fois se contenter d’une place d’honneur.

Gagnante du Trophée Alfredo Binda et troisième de Gand-Wevelgem, l’Américaine Coryn Rivera fait de nouveau parler sa pointe de vitesse pour surprendre la Néerlandaise. Quelques années après le double-échec de Kristin Armstrong, la sprinteuse fait enfin flotter le drapeau des États-Unis à Audenarde.

Tour des Flandres féminin
1Coryn RIVERATeam Sunweb4h02'38''
2Gracie ELVINOrica-Scottm.t.
3Chantal BLAAKBoels – Dolmansm.t.
4Annemiek VAN VLEUTENOrica-Scottm.t.
5Lotte KOPECKYLotto Soudal Ladiesm.t.
6Elena CECCHINICanyon SRAM Racingm.t.
7Rasa LELEIVYTEm.t.
8Katarzyna NIEWIADOMAWM3 Energiem.t.
9Janneke ENSINGAlé Cipollinim.t.
10Elisa LONGO BORGHINIWiggle High5m.t.
À propos de Florian Puche 80 Articles
Étudiant en histoire, Florian est passionné par le sport et en particulier le cyclisme et le rink-hockey. Ses semaines sont rythmées par les activités sportives en tout genre. Après des expériences de correspondant local sportif, il souhaite joindre l'utile à l'agréable en partageant les sujets qui lui tiennent à cœur sur Le Grand Plateau.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*