Publié le 24 mars 2017 à 08:12

Delko reste aux commandes pour le prochain quinquennat

© Sirotti

Dans le modèle actuel de la petite reine, les équipes sont bien souvent dépendantes du bon vouloir de leurs sponsors. Un partenaire qui quitte le navire, et c’est tout un projet qui peut tomber à l’eau.

Delko Marseille Provence KTM, elle, a le vent en poupe. Toutes voiles dehors, l’écurie phocéenne a annoncé mercredi la prolongation du partenariat qui la lie à son principal sponsor : Delko. Une nouvelle qui ne peut qu’enchanter les dirigeants de la structure des Bouches-du-Rhône, dont l’incessante ascension laisse présager de nouveaux progrès à long terme.

Un engagement basé sur la confiance

Alors qu’il est rare qu’un sponsor accorde sa confiance à une formation pour plus de deux ou trois années, l’équipe de Frédéric Rostaing a la chance de pouvoir voir venir. La franchise de pièces automobiles a en effet réaffirmé son investissement pour les cinq prochaines saisons, soit jusqu’en 2022.

Mauro Finetto a apporté à la structure phocéenne sa première victoire de la saison – © Sirotti

En devenant le partenaire principal de la formation anciennement appelée La Pomme – Marseille, Delko lui a permis de franchir la marche de la seconde division mondiale. Mais l’équipe aurait tort de se contenter du niveau atteint, maintenant qu’elle est assurée de pouvoir s’appuyer sur la franchise de pièces automobiles pour les cinq prochaines années.

« Il y a une très bonne relation de confiance, confie Freddy Lecarpentier au Grand Plateau. Philippe Lannes, le PDG de Delko, vient souvent sur les courses, et notamment en début de saison aux alentours de Marseille. C’est un passionné de vélo, donc on a de très bons liens« . Selon le directeur sportif, c’est cet amour du cyclisme qui lui a permis de construire une relation efficace avec le manager Frédéric Rostaing.

Cinq ans pour voir venir

Par ailleurs, Freddy Lecarpentier se réjouit du confort de pouvoir travailler avec des objectifs à long terme. « Cela nous donne une très bonne stabilité pour continuer à construire l’équipe et progresser comme on le fait depuis deux ans », assure-t-il. Il espère d’ailleurs que cette annonce poussera les autres sponsors, dont les engagements prendront fin cette saison, à faire de même.

Le 9 avril, les Marseillais mettront de nouveau cap au nord pour disputer Paris-Roubaix – © Sirotti

Le partenariat ne peut que favoriser la progression de l’équipe phocéenne dans les années à venir. Passée en division Pro-Continentale en 2016, la structure a pu décrocher ses premières wild-cards pour des épreuves World Tour. Paris-Nice, Paris-Roubaix, La Flèche Wallonne et la Bretagne Classic-Ouest France ont ainsi permis aux hommes en bleu de se frotter aux meilleurs et de faire parler d’eux.

Cette saison, les Marseillais ont de nouveau été conviés à la Course au soleil et à l’Enfer du Nord, mais également sur le Critérium du Dauphiné, une grande première. Surtout, ils ont postulé au Tour de France et à la Vuelta. Si leur candidature pour le Grande Boucle n’a pas été retenue, ils espèrent toujours prendre part au Tour d’Espagne, dont l’organisation dévoilera ses invitées sous peu.

Progresser et recruter

Tout droit arrivé d’Astana, le champion de Lettonie Gatis Smukulis a posé ses valises à Marseille cet hiver – © Sirotti

Si l’aventure de trois semaines n’est toutefois pas au programme cette année, il ne fait pas l’ombre d’un doute que Delko Marseille Provence KTM y aura droit dans les années à venir. « Le but est de pouvoir continuer à progresser tous les ans », assure Freddy Lecarpentier.

Mais le développement du projet passera également par l’arrivée de coureurs de plus en plus talentueux, en accord avec la politique de recrutement de l’équipe ces deux dernières saisons : « On verra cela à partir de juin : quels coureurs on conserve ou non, quels coureurs vont partir, et quels sont ceux qui sont en fin de contrat dans d’autres équipes et que l’on va pouvoir recruter ».

En prolongeant son engagement, Delko permet en tout cas aux dirigeants marseillais de voir toujours plus grand. Qui sait où le collectif phocéen s’arrêtera.

Manager : Frédéric Rostaing
Nationalité :
Site officiel : http://www.teamdelkomarseilleprovence.com
À propos de Cyprien Bricout 226 Articles
Étudiant en histoire et science politique à Nice, Cyprien a pour ambition de devenir journaliste. Enrichi de diverses expériences dans des médias web et radio, il a co-fondé le Grand Plateau. En passionné de cyclisme - et plus généralement de sport - qu'il est, Cyprien a placé de grands espoirs dans ce projet, qui incarne sa vision de ce que doit être le journalisme sportif.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*