Publié le 15 février 2017 à 10:28

Esteban Chaves devrait doubler le Tour et la Vuelta

© Sirotti

Esteban Chaves suscite de nombreuses attentes. Légèrement éclipsé par Nairo Quintana auprès du public sud-américain, le Colombien à la bouille juvénile est pourtant à un moment clé de sa carrière. Après une saison 2016 parfaitement négociée, ses podiums aux classements du Giro et de la Vuelta l’attestant, le grimpeur d’Orica-Scott avait déclaré avoir jeté son dévolu sur la Grande Boucle en 2017.

Néanmoins, le leader de l’équipe australienne ne devrait pas tout miser sur la conquête du maillot jaune, puisque son manager Neil Stephens a évoqué pour Road & Mud la possibilité que la Vuelta figure également au programme du coureur de 27 ans.

Un Tour de chauffe ?

Esteban Chaves a montré sur le Tour Down Under qu’il faudrait compter avec lui en 2017 – © Sirotti

Un matelas de sécurité compréhensible, car si Chaves était bel et bien présent à Düsseldorf le 1er juillet, il participerait à son tout premier Tour de France : « Je pense que c’est le moment pour lui de disputer le Tour. Avoir les moyens de le gagner est une toute autre chose, car il faut avant tout une bonne connaissance de cette épreuve. C’est pour cela que nous réfléchissons à la possibilité de lui faire courir la Vuelta », a confié Stephens.

Enchaîner deux courses de trois semaines dans la saison ne fait pas peur au coureur de 27 ans, qui a doublé Giro et Vuelta avec réussite en 2016, étant auteur d’une belle performance sur les deux épreuves. Mais le Tour de France et la Vuelta sont bien plus proches l’un de l’autre et il semble délicat d’être à 100% en France puis en Espagne.

Un choix cornélien devrait donc s’imposer à Chaves si ce dernier décide de s’aligner à Düsseldorf puis à Nîmes : s’arracher sur une première Grande Boucle, quand on connaît toute la spécificité de l’épreuve, sa difficulté et le règne sans partage de Christopher Froome, ou se servir du Tour comme une préparation pour la dernière course de trois semaines de la saison, tout en engrangeant de l’expérience pour les années futures.

Si le premier Colombien vainqueur d’un Monument (le Tour de Lombardie 2016) parvenait à être performant sur les deux tableaux, il rentrerait alors définitivement dans la cour des grands.

Nationalité :
Age : 27 ans
Equipe : Orica-Scott
À propos de Vincent Prono 87 Articles
Étudiant en licence d'Histoire à Rennes, Vincent est un grand passionné de sport et notamment de cyclisme. Après avoir vécu quelques expériences dans des médias sportifs, il prend part avec excitation à l'aventure du Grand Plateau, avant tout pour le plaisir de partager informations et analyses sur la petite reine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*