Publié le 24 mars 2017 à 17:21

Greg Van Avermaet concrétise la domination des Belges

Imbattable cette saison, Greg Van Avermaet© Sirotti

Deux jours après À travers la Flandre, les spécialistes des classiques étaient attendus au Grand Prix E3 ce vendredi. Répétition générale avec le Tour des Flandres, cette épreuve devait être le terrain de jeu des Peter Sagan, Greg Van Avermaet et consorts.

Le public d’Harelbeke n’a pas été déçu, profitant d’un spectacle à la hauteur des attentes. Les coureurs du plat pays ont fait preuve d’une domination sans partage tout au long de la journée. Si bien que le vainqueur Greg Van Avermaet fut accompagné de deux de ses compatriotes sur le podium. Il rend d’ailleurs à la Belgique un titre qui lui échappait depuis 2012.

Alexis Gougeard à l’avant

Les baroudeurs savaient leurs chances infimes au départ. Cela n’a pas empêché pour autant Alexis Gougeard d’attaquer, comme il en a l’habitude. Le Normand, accompagnés de cinq autres coureurs, a espéré refaire le même coup que sur le Circuit Het Nieuwsblad 2016.

Mais rapidement, les favoris ont mis la machine en route. À plus de 70 kilomètres de l’arrivée, c’est Tom Boonen qui allume la première mèche, permettant à une quinzaine d’hommes de creuser une écart sur le peloton principal. La situation de course évolue à chaque mont pavé, les jonctions succédant aux attaques incessantes des Flandriens.

Les Belges au rendez-vous

Sep Vanmarcke, Philippe Gilbert et Greg Van Avermaet parviennent notamment à prendre le large et à reprendre les échappés matinaux. Piégé, Peter Sagan est même victime d’une chute à 40 bornes du but et doit tirer un trait sur ses ambitions. Dans le même temps, Gilbert en remet une dans le Paterberg, ce qui est fatal à quelques-uns de ses compagnons de route.

Le champion de Belgique parvient à prendre la tête des opérations, accompagné de Van Avermaet et du vaillant Oliver Naesen. Les Belges ne souffrent d’aucune contestation et profitent de la désorganisation du peloton pour accroître leur marge de confort. Le trio aborde le dernier secteur pavé avec la quasi-certitude de pouvoir atteindre Harelbeke en tête.

Greg Van Avermaet ne manque pas la cible

Oliver Naesen, dont les chances au sprint sont limitées face au champion olympique, donne tout pour rester dans la roue de ses compatriotes malgré leurs attaques. Forts d’une avance de plus de deux minutes, les trois compères se paient le luxe de se regarder à l’approche de la dernière ligne droite, qu’ils entament à la manière des pistards.

Sans grande surprise, c’est le pensionnaire d’AG2R qui tente de surprendre ses adversaires en démarrant le premier. Mais la pointe de vitesse de Greg Van Avermaet aura eu raison de ce sprint en petit comité. Philippe Gilbert vient quant à lui s’intercaler sur la deuxième marche du podium.

Toujours placé lors des classiques printanières des dernières années, le vainqueur du jour se présentera au départ des prochaines épreuves pavées avec un statut de grand favori. Le 2 avril prochain, il sera sans doute considéré comme le plus grand rival du tenant du titre Peter Sagan.

Record Bank E3 Harelbeke
1Greg VAN AVERMAETBMC Racing Team4h48'22"
2Philippe GILBERTQuick-Step Floorsm.t.
3Oliver NAESENAG2R La Mondialem.t.
4Luke DURBRIDGEOrica-Scott+ 38"
5Lukas PÖSTLBERGERBora-hansgrohe+ 40"
6Michael VALGRENAstana Pro Team+ 51"
7Sonny COLBRELLIBahrain Merida Pro Cycling Team+ 53"
8Tom BOONENQuick-Step Floorsm.t.
9Dylan VAN BAARLECannondale-Drapac Pro Cycling Teamm.t.
10Alberto BETTIOLCannondale-Drapac Pro Cycling Teamm.t.
À propos de Cyprien Bricout 226 Articles
Étudiant en histoire et science politique à Nice, Cyprien a pour ambition de devenir journaliste. Enrichi de diverses expériences dans des médias web et radio, il a co-fondé le Grand Plateau. En passionné de cyclisme - et plus généralement de sport - qu'il est, Cyprien a placé de grands espoirs dans ce projet, qui incarne sa vision de ce que doit être le journalisme sportif.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*