Publié le 26 mars 2017 à 16:37

Greg Van Avermaet ne s’arrête plus

© Sirotti

Au terme des 250 kilomètres de course, Gand-Wevelgem s’est joué lors d’un sprint à deux. Jens Keukeleire n’a rien pu faire face à la puissance de Greg Van Avermaet, qui enchaîne après son succès sur le Grand Prix E3, ce vendredi. Piégé dans le final, Peter Sagan complète le podium.

C’est sous des conditions printanières que le peloton s’élance de Gand. D’entrée de jeu, neuf hommes partent à l’aventure. Chetout, Houle, Masson, McNally, Mullen, Reinders, Thomson, Van Hecke et Van Winden composent l’échappée du jour qui va compter jusqu’à huit minutes d’avance. Les derniers rescapés sont rejoints dans la dernière heure de course, au moment où la course s’emballe.

Élimination par l’arrière

Jusque là, l’épreuve s’est résumée à une course à élimination. Entre chutes, crevaisons, attaques et placement, les coureurs ont dépensé beaucoup d’énergie au moment d’affronter le Mont Kemmel pour la dernière fois. Dans la difficulté, Greg Van Avermaet change de rythme. Seul Peter Sagan tient la roue du coureur de la BMC. Encore une fois, le champion du monde et le champion olympique affichent leur domination.

Degenkolb est le premier à rentrer, suivi par Stybar, Boasson Hagen et Terpstra. Après quelques minutes de poursuite, huit coureurs viennent compléter ce groupe, rempli de talent, pour porter à quatorze le nombre de cyclistes à l’avant. Piégée, la Lotto-Soudal mène la poursuite en deuxième rideau. A vingt kilomètres du terme, l’écart est d’une demi-minute.

Seul Orica-Scott à l’avant, Jens Keukeleire lance une attaque anodine. Le grand belge est suivi par Van Avermaet, Sagan, Terpstra et Andersen. Le quintette prend vite le large sur leurs anciens compagnons de fugue qui, restent sans réaction. L’entente n’est pas excellente parmi les hommes de tête. A trop se regarder, le groupe se casse en deux. Keukeleire et Van Avermaet ouvrent la route.

Malins, Van Avermaet et Keukeleire s’isolent dans le final

Derrière le peloton avale le troisième groupe, mais pointe déjà à une minute des premiers coureurs. Ils vont se battre pour la sixième place. Après plusieurs minutes à se regarder, les trois hommes en chasse s’organisent. Dans les faubourgs de Wevelgem, l’écart redescend à douze secondes. Insuffisant, le duo de tête va se jouer la victoire au sprint.

Après un dernier kilomètre passé à l’arrêt, Greg Van Avermaet lance un sprint court. Keukeleire déboite, mais le coureur Orica-Scott ne peut remonter plus haut que le pédalier du champion olympique, qui s’adjuge un succès de prestige. Juste derrière, Peter Sagan règle Niki Terpstra pour la troisième place, tandis que le peloton, dominé par Degenkolb, est revenu très fort et vient mourir à quelques secondes du vainqueur du jour.

A une semaine du Tour des Flandres, Greg Van Avermaet confirme qu’il est l’homme fort du moment. Le coureur de la BMC accroît son avantage sur son principal rival, Peter Sagan. Prochaine étape pour le champion olympique : ouvrir son compteur sur les monuments. Première tentative dès la semaine prochaine.

Gand-Wevelgem
1Greg VAN AVERMAETBMC Racing Team5h39'05"
2Jens KEUKELEIREOrica-Scottm.t.
3Peter SAGANBora-hansgrohe+ 6"
4Niki TERPSTRAQuick-Step Floorsm.t.
5John DEGENKOLBTrek – Segafredom.t.
6Tom BOONENQuick-Step Floorsm.t.
7Jens DEBUSSCHERELotto Soudalm.t.
8Michael MATTHEWSTeam Sunwebm.t.
9Fernando GAVIRIAQuick-Step Floorsm.t.
10Sacha MODOLOUAE Team Emiratesm.t.
À propos de Cyprien Bricout 226 Articles
Étudiant en histoire et science politique à Nice, Cyprien a pour ambition de devenir journaliste. Enrichi de diverses expériences dans des médias web et radio, il a co-fondé le Grand Plateau. En passionné de cyclisme - et plus généralement de sport - qu'il est, Cyprien a placé de grands espoirs dans ce projet, qui incarne sa vision de ce que doit être le journalisme sportif.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*