Publié le 23 février 2017 à 17:09

Johim Ariesen s’impose, Carlos Barbero se pare de jaune

© Metec-TKH Continental cyclingteam

Le Tour de l’Alentejo se gagne rarement avec plus d’une dizaine de secondes d’avance. Pour la quarantaine d’hommes classée en moins de 20 secondes de Rinaldo Nocentini au terme de la première étape, tout dépendra désormais des bonifications, ou presque.

Ce n’est qu’après 75 kilomètres qu’un groupe est enfin parvenu à creuser un écart avec le peloton, ce jeudi. Quatre hommes, puis seulement trois après que Krister Hagen se soit relevé, ont ainsi ouvert la route durant une bonne partie de l’après-midi.

Repris dans les 10 derniers kilomètres, ces derniers ont laissé les sprinteurs montrer l’étendue de leurs talents. Dans un sprint en côte, c’est Johim Ariesen qui s’est montré le plus fort. Le Néerlandais de l’équipe Metec – TKH est venu à bout de Carlos Barbero et Colin Joyce. Le maillot de leader revient d’ailleurs à l’Espagnol, qui s’était déjà classé 3e la veille.

Monforte – Portel
1Johim ARIESENMetec-TKH – Mantel3h50'22"
2Carlos BARBEROMovistarm.t.
3Colin JOYCEm.t.
4Jan TRATNIKCCC Sprandi Polkowicem.t.
5Christopher LAWLESSAxeon Hagens Bermanm.t.
6Ivo OLIVEIRAm.t.
7Roman MAIKINGazprom – RusVelom.t.
8Juan Sebastian MOLANOManzana Postobonm.t.
9Luis MENDONÇAm.t.
10Julen IRIZARm.t.
À propos de Cyprien Bricout 226 Articles
Étudiant en histoire et science politique à Nice, Cyprien a pour ambition de devenir journaliste. Enrichi de diverses expériences dans des médias web et radio, il a co-fondé le Grand Plateau. En passionné de cyclisme - et plus généralement de sport - qu'il est, Cyprien a placé de grands espoirs dans ce projet, qui incarne sa vision de ce que doit être le journalisme sportif.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*