Publié le 10 mai 2017 à 20:26

Julian Alaphilippe renonce au Tour de France

© Sirotti

Opéré à un genou, mercredi, en Belgique, Julian Alaphilippe est contraint de renoncer à participer au prochain Tour de France, qui se tiendra du 1er au 23 juillet prochains. Une désillusion de plus dans la saison du coureur français.

La mauvaise nouvelle est tombée en fin d’après-midi, suite à cette opération. Julian Alaphilippe, qui avait déjà dû renoncer aux classiques ardennaises fin avril, loupera aussi la Grande Boucle, qu’il s’était fixée comme objectif en début d’année.

« Je ne peux vous dire à quel point je suis triste, a déclaré le coureur de 24 ans dans un communiqué de son équipe. Je n’ai pas les mots. Le Tour de France était mon objectif principal cette année et je vais le rater, après avoir été forcé de renoncer aux classiques ardennaises ».

Rebondir pour la deuxième partie de saison

Le coureur de Saint-Amand-Montrond, qui avait chuté lors de la 5e étape du Tour du Pays Basque le 7 avril, souffre d’une lésion à la rotule. Après être passé sur le billard, il va devoir observer une période de repos d’environ quinze jours, avant une rééducation d’une durée similaire, suite à quoi il pourra reprendre l’entraînement.

Trop court, donc, pour retrouver une forme optimale avant le départ du Tour. Une épreuve qu’il avait découverte l’an dernier, à vingt-trois ans. Pour ses débuts, le Français s’était montré offensif, frôlant à plusieurs reprises la victoire d’étape et le maillot jaune.

C’est nouveau coup dur dans la saison d’Alaphilippe. Vainqueur d’étape sur Paris-Nice et troisième de Milan-San Remo en mars, il avait pourtant bien débuté l’exercice. « Heureusement, la saison est encore longue », a-t-il ajouté, affirmant qu’il voulait maintenant récupérer et réussir une grande deuxième partie de saison 2017.

Si l’équipe Quick-Step Floors a réalisé une excellente saison jusqu’ici, elle doit faire face à son deuxième abandon de taille pour un grand Tour, puisque Philippe Gilbert, prévu pour le 100e Giro, avait dû renoncer lui aussi. Qui sait combien de victoires supplémentaires la formation belge aurait pu décrocher sans les blessures des deux coéquipiers et amis ?

À propos de Sam Myon 15 Articles
Étudiant en journalisme sur Paris, Sam s'est rapidement pris de passion pour le sport. Après plusieurs expériences dans des médias sportifs, il a souhaité se joindre à l'équipe du Grand Plateau pour partager son amour du vélo.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*