Publié le 2 avril 2017 à 11:50

Lotto Soudal, mélange entre talent et expérience

© Sirotti

Sur les courses pavées, Lotto Soudal n’a pas été à la hauteur et a souvent raté le coche cette saison. Sur le Circuit Het Nieuwsblad, Jürgen Roelandts décrochait une anonyme 15e place. Tiesj Benoot prenait quant à lui une belle 7e place dans À travers la Flandre alors que sur l’E3, ce dernier ne parvenait pas à faire mieux que 14e.

Jens Debusschere est revenu au premier plan sur Gand-Wevelgem en s’offrant une 7e position à l’arrivée. La formation belge devra donc se rattraper sur le Ronde. Mais une chose est sûre pour les hommes de Marc Sergeant : la tâche ne sera pas facile.

L’équipe misera certainement sur Tiesj Benoot, jeune talent belge, pour une victoire ou au moins une place sur le podium. Il avait déjà montré de belles choses sur le Tour des Flandres 2015 en terminant à une surprenante 5e place. Avec ce classement, bon nombre d’observateurs avaient été impressionnés par ce coureur.

Plusieurs cartes à jouer

Jens Debusschere fait partie des coureurs de Lotto capables de se distinguer en Flandres – © Sirotti

D’autres coureurs peuvent assumer le statut de leader. Le premier est Jens Debusschere, doté d’une aisance à franchir les pavés et d’une pointe de vitesse redoutable, l’ancien champion de Belgique est l’un des outsiders de la course. C’est d’ailleurs à Paris-Roubaix qu’il s’est révélé avec une honorable 9e place.

Tony Gallopin sera également présent. Le Français de l’équipe s’est illustré sur le Tour de Flandres en 2012 et 2014 où il avait pris la 24e et la 23e place. Avec sa mentalité d’attaquant, il est capable de suivre les meilleurs et pourquoi pas de les surprendre en fin de course.

Dans le même style que Jens Debusschere, Lotto Soudal compte dans ses rangs Jürgen Roelandts. Coureur expérimenté et rapide au sprint, il compte de belles places d’honneur sur le Tour des Flandres. En 2016, il pointe la 17e place, un an avant de terminer 8e de l’épreuve. C’est en 2013 qu’il réalisa son meilleur classement en s’offrant la troisième place derrière Peter Sagan et Fabian Cancellara.

Une foule d’équipiers de luxe

L’équipe dispose d’un groupe complet, composé d’équipiers talentueux capables d’accompagner leurs leaders très longtemps. Nikolas Maes, qui est arrivé cet hiver en provenance de Quick-Step, peut aider Benoot à se replacer dans le peloton à des moments importants. Autre coureur local, Jasper de Buyst, peu connu sur la route, a réalisé ses principaux faits d’arme sur la piste. Toutefois l’année dernière, il avait terminé à la 41e place du Ronde.

Deux allemands viennent compléter l’équipe, considérés comme inséparables. Il s’agit de Marcel Sieberg et d’André Greipel. Les deux hommes passent avec aisance les pavés comme le prouvent leurs classements. Greipel avait terminé 15e du Tour des Flandres en 2015 et le grand Sieberg avait terminé septième de Paris-Roubaix 2016.

La composition de Lotto Soudal pour le Tour des Flandres : Tiesj Benoot, Jens Debusschere, Tony Gallopin, André Greipel, Nikolas Maes, Jurgen Roelandts, Marcel Sieberg et Jasper de Buyst.

Manager : Marc Sergeant
Nationalité :
Site officiel : http://www.lottosoudal.be
À propos de Jamison Lins 20 Articles
Étudiant en Master 1 de journalisme à l’Université Libre de Bruxelles, Jamison est un mordu de sport et plus particulièrement de cyclisme. Le cyclisme pour lui ? C’est une religion comme pour de nombreux compatriotes. Au niveau expérience, il est passé par La Dernière Heure/Les Sports et la RTBF Sport. Désormais, il se lance dans une nouvelle aventure avec Le Grand Plateau.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*