Publié le 15 février 2017 à 20:05

L’UCI annonce le report du Tour de Turquie

© @tourofturkeyTUR

Le sort du Tour de Turquie n’est donc toujours pas scellé. L’insécurité qui règne dans le pays a contraint les organisateurs à revoir leurs plans. Prévue en avril, l’édition 2017 sera reportée, a annoncé l’Union Cycliste Internationale ce mercredi.

Pour autant, l’UCI n’a donné aucune précision quant aux nouvelles dates de l’épreuve. Le nouveau calendrier du World Tour étant déjà très chargé, rares sont les créneaux disponibles pour y intercaler la course turque. La possibilité la plus probable, qui est d’ailleurs encouragée par la fédération nationale, serait de repousser le Tour de Turquie 2017 en toute fin de saison, du 8 au 15 octobre.

Néanmoins, cela n’encouragerait pas beaucoup d’équipes à faire le déplacement. D’autant que la réticence des formations est la cause même du report. En effet, pour beaucoup d’entre elles, la sécurité n’est pas assurée, dans ce pays où les attentats sont malheureusement de plus en plus fréquents.

Mi-octobre, la grande majorité du peloton est déjà en vacances, et rares sont les leaders susceptibles d’être intéressés par une ultime bataille sur une telle épreuve. Ce sont les participants au Tour de Guangxi, prévu du 19 au 24 octobre, qui risqueraient donc d’être incités à prendre le départ de la course, si ces dates venaient à être confirmées.

Si les équipes restent toutefois sur leurs positions, le report sera vain : il faut un minimum de 10 écuries World Tour à l’épreuve pour pouvoir se maintenir parmi les compétitions de premier rang. L’annulation n’est donc pas à exclure, bien que l’UCI assure qu’une décision sera prise en mars, suite à une réunion du Conseil du Cyclisme Professionnel.

À propos de Cyprien Bricout 226 Articles
Étudiant en histoire et science politique à Nice, Cyprien a pour ambition de devenir journaliste. Enrichi de diverses expériences dans des médias web et radio, il a co-fondé le Grand Plateau. En passionné de cyclisme - et plus généralement de sport - qu'il est, Cyprien a placé de grands espoirs dans ce projet, qui incarne sa vision de ce que doit être le journalisme sportif.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*