Publié le 26 février 2017 à 11:58

Une lutte entre les locaux et la concurrence étrangère

(c) Vuelta Independencia Nacional Republica dominicana / www.mivuelta.ciclismord.com

Loin des mirobolants exploits de Van Avermaet et Sagan, se déroulera dans l’anonymat le plus complet le 28e Tour de République dominicaine. Rangée en catégorie 2.2, l’épreuve a pour habitude d’opposer les coureurs locaux au reste du continent.

Ainsi, si en 2016, Nelson Ismael Sanchez (Aero Cycling Team) prenait le dessus sur le Colombien Diego Ochoa, les compatriotes de Nairo Quintana faisaient main basse sur les éditions 2014 et 2015.

L’île des Antilles n’a pas des reliefs à la hauteur de ceux d’Europe ou d’Amérique du Sud. Néanmoins, dans les contreforts de la capitale Saint-Domingue, la montée vers Constanza ne devrait pas échapper à un grimpeur lors de l’antépénultième étape.

Ainsi, l’épreuve dominicaine pourrait bien sourire une année de plus à un grimpeur-rouleur au profil plutôt complet. Car, dès le premier jour à Mirador del Sur, il faudra se défaire d’un contre-la-montre par équipes d’une distance de 20 kilomètres. Des écarts décisifs peuvent déjà être creusés à cette occasion.

Aucun droit à l’erreur

Toutes les étapes suivantes présentent un final escarpé, à l’exception de la dernière, en forme de critérium. Les candidats au classement général devront jouer placés pour ne pas lâcher des secondes précieuses.

Au Mirador de Miches, en 2016, Diego Ochoa perdait ainsi 28 secondes fatales sur Nelson Sanchez. Autant dire que les leaders devraient courir avec un regain de vigilance cette année. L’erreur ne leur est pas permise. Une condition qui risque bien de rendre la course palpitante du premier à l’avant-dernier jour.

Les étapes

1ère étape : Mirador del Sur – Mirador del Sur
2e étape : Villa Altagracia – Villa Altagracia
3e étape : San Cristobal – San Juan
4e étape : Saint-Domingue – El Seibo
5e étape : Saint-Domingue – Samana
6e étape : Samana – San Francisco de Macoris
7e étape : Moca – Constanza
8e étape : Saint-Domingue – Saint Domingue

À propos de Mathieu Roduit 220 Articles
Étudiant en licence d'information et de communication, Mathieu a déjà mis un pied dans le monde du journalisme. Pigiste sportif dans plusieurs quotidiens en Suisse, il possède de nombreuses cordes à son arc. Ce cycliste amateur a fait de la petite reine son domaine. Mathieu a cofondé Le Grand Plateau.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*