Publié le 29 avril 2017 à 18:21

Nacer Bouhanni écœure ses adversaires à Harrogate

© Sirotti

Pour la première fois depuis la céation du Tour de Yorkshire, la ville de Harrogate accueillait l’arrivée d’une étape. Après Lizzie Deignan le matin, c’est Nacer Bouhanni qui s’est imposé au sommet d’un long faux-plat montant. Très en forme depuis la mi-mars, le sprinteur de Cofidis a décroché son quatrième succès en 2017, prolongeant ainsi une série de bons résultats amorcée à la Nokere Koerse.

4e sur la ligne, le leader Dylan Groenewegen n’a d’autre choix que de céder sa tunique à Caleb Ewan, encore une fois second ce samedi.

Les locaux à l’attaque

Trois des quatre échappés du jour évoluaient sur leurs routes d’entraînement – © ASO / A. Broadway

Dès les premiers kilomètres de cette courte étape, quatre coureurs ont pris la poudre d’escampette. Autant dire que l’Espagnol Sebastian Mora a dû se sentir bien seul au milieu de ses trois compagnons de route, tous originaires de la région. Jamais ce quatuor ne se sera fait d’illusion : la sentence appartenait au peloton, et ce dernier a vite fait comprendre aux fuyards qu’ils n’auraient rien à gagner ce samedi.

Une fois ce premier groupe repris, à l’approche de l’arrivée, plusieurs puncheurs ont tenté de piéger les sprinteurs. Omar Fraile et Romain Guillemois ont notamment réussi à se faire la malle avec deux coureurs de l’équipe Bike Channel Canyon, le temps de parcourir trois bornes en tête. Bien qu’imités quelques instants plus tard par plusieurs hommes de Delko, aucune tentative n’a porté ses fruits.

Nacer Bouhanni impressionnant 

Dans les difficiles derniers kilomètres, Sky, Dimension Data et Orica se livrent bataille sans retenue, mais manquent toutes les trois d’équipiers pour conserver leur domination jusqu’à la ligne. De très loin, Tony Hurel lance le sprint et a le temps de prendre une vingtaine de mètres d’avance avant de voir Nacer Bouhanni revenir dans sa roue.

Le sprinteur de la Cofidis dépose son compatriote et poursuit son effort, loin devant la meute. Caleb Ewan a beau se coucher sur sa machine, rien n’y fait : le Français était simplement un ton au-dessus ce samedi. Bien que resté en retrait à l’approche de l’emballage final, Bouhanni semblait imbattable, tant son sprint, à la fois puissant et explosif, s’est démarqué de celui de ses concurrents.

Après un démarrage difficile, la machine à gagner est définitivement lancée. Depuis sa première victoire de la saison, le 15 mars dernier, il a terminé dans le top 5 de huit des dix sprints auxquels il a pris part, pour un total de quatre trophées.

Tadcaster – Harrogate
1Nacer BOUHANNICofidis, Solutions Crédits2h45'51"
2Caleb EWANOrica-Scottm.t.
3Jonathan HIVERTDirect Energiem.t.
4Dylan GROENEWEGENTeam LottoNL – Jumbom.t.
5Christopher LAWLESSAxeon Hagens Bermanm.t.
6Kristian SBARAGLIDimension Datam.t.
7Søren Kragh ANDERSENTeam Sunwebm.t.
8Tony HURELDirect Energiem.t.
9Matthew HOLMESMadison Genesism.t.
10Adam BLYTHEAqua Blue Sportm.t.
À propos de Cyprien Bricout 226 Articles
Étudiant en histoire et science politique à Nice, Cyprien a pour ambition de devenir journaliste. Enrichi de diverses expériences dans des médias web et radio, il a co-fondé le Grand Plateau. En passionné de cyclisme - et plus généralement de sport - qu'il est, Cyprien a placé de grands espoirs dans ce projet, qui incarne sa vision de ce que doit être le journalisme sportif.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*