Publié le 16 mai 2017 à 01:24

Rafal Majka anticipe les étapes cruciales

© Sirotti

C’est désormais une habitude : lorsque le Tour de Californie fait étape à San José, le vainqueur fait systématiquement coup double. Deux ans après la surprise Toms Skujins, c’est Rafal Majka qui a levé les bras au sommet du dernier mur de la journée.

En anticipant la bataille avec les autres favoris, le Polonais s’est idéalement placé dans sa quête de victoire finale. Toutefois, rien n’est fait pour le grimpeur de la Bora : George Bennett, deuxième de l’étape, représente un danger certain pour le nouveau leader de l’épreuve américaine, et son avance sur les autres cadors du peloton reste faible au vu des échéances à venir.

Toms Skujins sur le terrain de ses exploits

Le 12 mai 2015, Toms Skujins se faisait un nom dans le peloton professionnel, en remportant, à 23 ans, sa première victoire d’une telle importance à San José. Échappé matinal, le Letton avait résisté au peloton pour lever les bras en solitaire et endosser le maillot jaune du même coup.

Ce jour-là, au pied d’un podium complété par Peter Sagan et Julian Alaphilippe, le jeune grimpeur colombien Daniel Jaramillo surprenait les observateurs. Ce lundi, ces deux hommes se sont naturellement souvenus de leurs exploits passés en empruntant les côtes californiennes des alentours de San José.

Ils ont d’ailleurs décidé de tenter leur chance une nouvelle fois dans l’échappée du jour. Accompagnés de quatre autres coureurs, Skujins et Jaramillo ont vite montré qu’ils étaient les plus forts des courageux qui sont parvenus à prendre les devants après une heure de course.

Le Mount Hamilton dynamite la course

Au pied du Mount Hamilton, la principale difficulté du jour, les deux habitués des lieux ne sont plus accompagnés que par Scott Thwaites.

Dans le même temps, la LottoNL-Jumbo, dont le leader Robert Gesink s’est également imposé à San José, en 2008, durcit le rythme en tête de peloton. Très vite, le premier gruppetto de ce Tour de Californie se forme, autour du leader Marcel Kittel, entre autres.

Une fois les premiers équipiers dépassés, les Néerlandais n’ont eu d’autre choix que de passer à l’attaque. Ce n’est pas du vainqueur de l’édition 2012 qu’est venue cette accélération, mais du second co-leader George Bennett. Le Néo-Zélandais, suivi par Rafal Majka, Lachlan Morton et Ian Boswell, réussit à revenir sur la tête de course dans la descente, puis à lâcher les trois attaquants matinaux.

La journée se terminera même très mal pour Toms Skujins, victime d’une chute à pleine vitesse. Bien qu’il se soit relevé instantanément, il parut complètement sonné, incapable de se remettre en selle et même de marcher normalement. Si bien que le Letton n’aura pas le plaisir de porter maillot de meilleur grimpeur acquis au détriment de Daniel Jaramillo.

Rafal Majka fait coup double

Contre un peloton réduit, emmené timidement par les équipes Cannondale et BMC, le quatuor de tête n’avait plus qu’à se jouer la gagne.

Dans les deux derniers kilomètres, les compagnons de route redeviennent adversaires et l’entente se dégrade. Lachlan Morton lance la première banderille, en vain. Rafal Majka, en patron, marque à la culotte ses concurrents et fait forte impression.

Lorsque l’Américain produit un second effort, le champion de Pologne réagit dans la seconde. Même chose lorsque, dans la foulée, George Bennett tente de tromper sa vigilance. Dans les derniers hectomètres, les plus difficiles, Rafal Majka est tout simplement le plus fort.

Désormais en tête, le leader de la Bora-hansgrohe peut se permettre de rêver de victoire finale. Si son avance sur les autres favoris de l’épreuve reste toute relative, la forme qu’il a montrée ce lundi laisse présager une grande performance de sa part au Mount Baldy, lors de l’étape-reine. Ce sera en tout cas une nécessité pour lui, à la veille d’un chrono qui devrait jouer en sa défaveur.

Modesto – San Jose
1Rafal MAJKABora-hansgrohe3h43'46"
2George BENNETTTeam LottoNL – Jumbom.t.
3Ian BOSWELLTeam Sky+ 7"
4Lachlan MORTONDimension Datam.t.
5Robert GESINKTeam LottoNL – Jumbo+ 37"
6Brent BOOKWALTERBMC Racing Teamm.t.
7Tao GEOGHEGAN HARTTeam Skym.t.
8Sam OOMENTeam Sunwebm.t.
9Enric MASQuick-Step Floorsm.t.
10Andrew TALANSKYCannondale-Drapac Pro Cycling Teamm.t.
À propos de Cyprien Bricout 226 Articles
Étudiant en histoire et science politique à Nice, Cyprien a pour ambition de devenir journaliste. Enrichi de diverses expériences dans des médias web et radio, il a co-fondé le Grand Plateau. En passionné de cyclisme - et plus généralement de sport - qu'il est, Cyprien a placé de grands espoirs dans ce projet, qui incarne sa vision de ce que doit être le journalisme sportif.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*