Publié le 21 février 2017 à 14:37

Richie Porte veut tripler la mise

© ASO / G. Demouveaux

Il est le coureur de grands Tours qui a le plus impressionné les observateurs depuis le début de saison. Richie Porte sera de retour dans le peloton à l’occasion de Paris-Nice. L’Australien, qui a martyrisé la concurrence sur le Tour Down Under, n’a qu’une idée en tête : remporter la Course au soleil. Un objectif dans ses cordes, surtout s’il affiche la même condition que fin janvier.

Richie Porte ne se cache plus dans l’ombre de ses leaders. Propulsé sur le devant de la scène en rejoignant la BMC, le Tasmanien s’est vite familiarisé à son nouveau statut.

En démonstration sur le Tour Down Under

Richie Porte a dominé la concurrence sur le Tour Down Under – © Sirotti

Après une saison 2016 régulière, ponctuée de tops 5 sur le Tour Down Under, Paris-Nice, le Tour de Catalogne, le Dauphiné Libéré et le Tour de France, l’Australien a pris le dessus sur son équipier Tejay Van Garderen.

Il a les coudées franches pour cette saison 2017. Un exercice entamé de la meilleure des façons. Vainqueur de deux étapes sur sa course de reprise, Porte a conquis le classement général.

Habitué à être en condition sur le Tour Down Under, notamment vainqueur à quatre reprises sur les pentes de Willunga Hill, c’est surtout l’impression dégagée par l’Australien qui a ébloui l’audience. Deux succès en solitaire où le grimpeur en a mis plein la vue, surclassant ses adversaires.

Richie Porte vise le maillot jaune à Nice

Dans une forme étincelante, Porte s’est reposé, avant de se remettre au travail. Prochaine étape pour le cycliste océanien : enfiler la tunique jaune à Nice.

Battu par Geraint Thomas sur Paris-Nice l’an dernier, Richie Porte veut prendre sa revanche – © Sirotti

« Le Tour Down Under était un grand objectif, mais je veux gagner Paris-Nice. C’est une course qui me motive facilement », a confié Richie Porte à nos confrères de CyclingnewsDéjà double lauréat de l’épreuve, le cycliste connaît la recette pour s’imposer au terme des huit jours de course.

Troisième l’an dernier, le coureur de BMC avait été l’un des principaux défavorisés par la suppression de l’étape menant le peloton au Mont Brouilly. Cette année, Porte pourrait bien se venger sur les routes du Beaujolais, lors de l’effort solitaire, un exercice qu’il affectionne. « Il n’y a pas de contre-la-montre jusqu’au Col d’Èze, mais nous avons un chrono au Mont Brouilly », explique le résident monégasque. Une étape cruciale qui marquera un virage important au cœur de l’épreuve française.

Face à lui, la concurrence sera acharnée, emmenée par Alberto Contador, Alejandro Valverde, Romain Bardet ou encore Geraint Thomas, le tenant du titre. Mais, l’Australien « adore Paris-Nice » et souhaite « essayer de la gagner pour la troisième fois ».

Poussé par une équipe BMC en pleine euphorie, avec la victoire de Ben Hermans sur le Tour d’Oman, Richie Porte compte poursuivre la spirale positive. S’il réalise la même démonstration qu’en Australie, il se positionnera comme le coureur numéro un de ce début de saison. Ses rivaux, Christopher Froome en tête, ne pourront plus fermer les yeux.

Nationalité :
Age : 32 ans
Equipe : BMC Racing Team
À propos de Romain Michel 140 Articles
Diplômé en Master Information et Communication à Lyon, Romain est un sportif accompli depuis la sortie du berceau. Il rejoint le Grand Plateau après plusieurs expériences dans les médias. Cycliste amateur, il pose un regard passionné et avisé sur le peloton.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*