Publié le 7 février 2017 à 13:28

Roger Walkowiak s’est éteint à l’âge de 89 ans

© Jim Rives

Roger Walkowiak, vainqueur du Tour de France en 1956, est décédé dans la nuit de lundi à mardi. L’Auvergnat s’est éteint à l’âge de 89 ans, près de Vichy, comme le rapportent nos confrères du quotidien La Montagne. Le natif de Montluçon était devenu en décembre dernier le doyen des vainqueurs de La Grande Boucle, suite au décès de Ferdi Kübler.

Le coup d’éclat sur le Tour de France 1956

Fils d’un père immigré polonais et d’une mère originaire de Préveranges, Roger Walkowiak est né le 2 mars 1927 à Montluçon. Rien ne prédestinait le jeune « Walko », au caractère humble et modeste, à un succès sur le Tour de France. De ce succès est d’ailleurs née l’expression « Un Tour à la Walko » pour qualifier un Tour riche en attaques mais sans véritable leader.

Mais Roger Walkowiak avait un sens tactique hors pair. Lors de la 7e étape du Tour de France 1956 reliant Lorient à Angers, le Franco-Polonais flaira le bon coup et se glissa dans une gigantesque échappée de trente coureurs. Ce soir là, il endossa le maillot jaune et relégua ses principaux adversaires à 20 minutes.

Pas même les meilleurs grimpeurs de l’époque, à l’image du Luxembourgeois Charly Gaul ou de l’Espagnol Federico Bahamontès n’ont réussi à faire vaciller l’Auvergnat par la suite.

Sa victoire surprise sur le Tour de France en 1956 restera le fait marquant de sa carrière. Mais « Walko » ne s’est pas contenté de cela. Un mois après avoir remporté la Grande Boucle, il s’adjugea deux étapes sur la Vuelta, dont une avec ses coéquipiers dans un contre-la-montre par équipes.

Puis l’année suivante, le coureur de Montluçon récidiva en décrochant une nouvelle victoire sur la course espagnole. Gêné par une dysenterie attrapée lors du Tour du Maroc 1954, le Français mis fin à sa courte mais brillante carrière au plus haut niveau en 1960.

Depuis la mort du Suisse Ferdi Kübler fin décembre, Roger Walkowiak était le plus ancien vainqueur du Tour de France vivant. C’est l’Espagnol Federico Bahamontes, âgé de 88 ans, qui hérite de ce statut.

À propos de Zinédine Aïchouche 38 Articles
Zinédine est actuellement lycéen et féru de sport. Sportif depuis toujours, il suit le Tour de France depuis ses 6 ans. Il a découvert le cyclisme en 2014 à l'occasion d'un Tour de France entre amis et a immédiatement accroché. Il a rejoint la rédaction du Grand Plateau avec comme ligne de conduite : toujours relever de nouveaux défis.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*