Publié le 18 juin 2017 à 17:33

Rohan Dennis roi du chrono, Simon Spilak vainqueur final

© Sirotti

De notre envoyé spécial à Schaffhouse.

Sur les efforts solitaires du Tour de Suisse, prologue comme contre-la-montre, Rohan Dennis (BMC) n’a pas trouvé d’adversaires à sa taille. Le champion d’Australie en a encore fait la démonstration ce dimanche dans la région de Schaffhouse.

Au terme d’un exercice long de 28,6 kilomètres, le rouleur d’Adélaïde a relégué son dauphin et coéquipier, Stefan Küng, à 29 secondes. Un retour au sommet donc pour celui qui avait quitté la route du Tour d’Italie dès la 4e étape.

Simon Spilak a temporisé

Sans s’affoler, Simon Spilak a géré son effort sur la dernière sortie de la boucle helvétique 2017. Il n’en a pas moins terminé dans le top cinq à cinquante secondes de Rohan Dennis. Et il faut dire que le Slovène de Katusha-Alpecin s’y plaît en Suisse. Vainqueur du Tour de Romandie 2010, Spilak avait déjà enlevé le classement général du Tour de Suisse en 2015 à Berne.

Timide en début de saison, Simon Spilak n’a cessé de travailler pour arriver au meilleur de sa condition dans une course qu’il a préparé comme d’autres le font pour un grand tour. Résultat, le coureur de Tisina n’a jamais connu de jour sans et a dégoûté ses rivaux, la plupart lessivés par un Tour d’Italie éprouvant. Dans la montée de Sölden, où il s’est imposé avec une facilité déconcertante, Spilak a forgé un succès plus que mérité.

À Schaffhouse, Simon Spilak est ainsi devenu le 12e homme à remporter au moins deux fois le Tour de Suisse dans sa carrière. Le record de quatre succès est toujours propriété de l’Italien Pasquale Fornara, sacré entre 1952 et 1958.

À propos de Mathieu Roduit 220 Articles
Étudiant en licence d'information et de communication, Mathieu a déjà mis un pied dans le monde du journalisme. Pigiste sportif dans plusieurs quotidiens en Suisse, il possède de nombreuses cordes à son arc. Ce cycliste amateur a fait de la petite reine son domaine. Mathieu a cofondé Le Grand Plateau.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*