Publié le 23 mars 2017 à 08:08

Scott Thwaites, l’homme qui a refusé l’ombre de Peter Sagan

(c) Sirotti

Scott Thwaites. Son nom ne vous dit sûrement pas grand-chose. En effet, le Britannique n’a pas remporté le moindre succès chez les professionnels. Malgré cela, le solide coureur devrait faire parler de lui dans les prochaines semaines. Les classiques flahutes, son terrain de prédilection, se succèdent durant un mois de compétition. L’occasion pour le coureur Dimension Data de jouer les premiers rôles.

Avant d’évoluer au sein de l’équipe africaine, Scott Thwaites a grandi avec Bora-Argon 18. Quatre années sous les ordres de Ralf Denk, où le flahute a progressé. Au point de signer une saison 2016 de haute volée. Régulier sur les épreuves pavées, le Britannique termine deuxième du GP Samyn, huitième d’À travers la Flandres, ou encore vingtième du Tour des Flandres.

Scott Thwaites conserve son costume de leader

A l’avant sur les Strade Bianche, Scott Thwaites a confirmé sa montée en puissance à l’approche des Classiques – (c) Sirotti

Mais l’histoire avec la formation allemande a pris fin à l’intersaison. L’arrivée de Peter Sagan a précipité les choses. Le champion du monde prenant, légitimement, les clés de l’équipe sur les classiques, Scott Thwaites se voyait réduit à un rôle d’équipier. Face à cette situation, le cycliste a choisi de partir jouer sa carte plutôt que d’être l’équipier de luxe du favori numéro un.

Une décision respectable pour un coureur au palmarès encore vierge. Avec Dimension Data, Scott Thwaites profite de plus de libertés. Entouré d’Edvald Boasson Hagen, le Britannique a les coudées franches pour faire sa course. Une émancipation pour le coureur de 27 ans qui espère rendre la pareille à sa formation en obtenant des résultats significatifs.

Après un début de saison sans relief, Scott Thwaites semble monter en puissance. En effet, dixième des Strade Bianche, il est apparu à son aise sur Tirreno-Adriatico. Offensif et présent dans de nombreuses échappées, le Britannique a pris la septième place l’avant dernier jour. Une évolution intéressante à l’approche de ses premiers objectifs.

Après une saison 2016 pleine, qui l’a vu briller sur les classiques belges et participer à son premier grand Tour, Scott Thwaites a franchi un palier. Pour confirmer sa progression, le natif de Steeton a choisi de la jouer solitaire, en refusant d’être le gregario de Peter Sagan. Une décision sportive dont les premiers effets sont attendus dès cette fin de semaine. Si vous voyez Scott Thwaites à l’avant de la course, ne soyez pas surpris.

Nationalité :
Age : 27 ans
Equipe : Dimension Data
À propos de Romain Michel 140 Articles
Diplômé en Master Information et Communication à Lyon, Romain est un sportif accompli depuis la sortie du berceau. Il rejoint le Grand Plateau après plusieurs expériences dans les médias. Cycliste amateur, il pose un regard passionné et avisé sur le peloton.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*