Publié le 31 mars 2017 à 14:36

Sergio Henao veut ajouter une nouvelle ligne à son palmarès

© Sirotti

Le sommeil profond de Chris Froome ne lui a pas été réparateur puisque sa reprise en Catalogne est à mettre aux oubliettes. Mais dans l’inépuisable stock de la formation Sky, les déboires d’un leader seront toujours effacés par les exploits d’un autre. Car dans le dispositif noir et bleu, des chefs de file, il y en a à la pelle.

Sergio Henao fait partie de cette interminable liste, et en l’absence de Froome, le Colombien a parfaitement assuré l’intérim au poste de leader du Team Sky. En effet, le natif de Rionegro n’a pas chômé en ce début de saison puisqu’il est sorti vainqueur d’un Paris-Nice considéré parmi les plus durs de l’histoire.

Sergio Henao doit confirmer

Auparavant, il avait effectué une visite éclair chez lui en Colombie, histoire de glaner le premier titre national sur route de sa carrière. Le cycliste de l’ombre et collectionneur des places d’honneur a changé. Désormais, Henao se présente comme un gagnant à l’instar de ses compatriotes Esteban Chaves ou Nairo Quintana.

À 29 ans, Sergio Henao semble avoir franchi un cap en remportant sa première épreuve par étapes – © Sirotti

C’est donc avec le plein de confiance qu’il atterrit en Espagne à l’occasion du 57e Tour du Pays Basque. Afin de savoir s’il a définitivement franchi un pallier et fait son entrée dans le cercle des meilleurs leaders du peloton, Sergio Henao doit s’imposer.

Cela tombe bien : l’épreuve ibérique est sa course de prédilection. 3e et vainqueur d’étape en 2013, second des deux dernières éditions, le grimpeur peut légitimement viser la victoire cette année.

Pour le mettre dans les meilleures conditions possibles dans cet objectif, Dave Brailsford a décidé d’envoyer à ses côtés son cousin Sebastien, mais aussi de bons grimpeurs habitués au rôle d’équipier à l’instar de David Lopez. Cependant, il est assez rare que l’équipe Sky s’appuie sur un seul chef de file.

Kwiatkowski sur sa lancée 

Vainqueur des Strade Bianche et de Milan-San Remo, le Polonais semble avoir retrouvé son meilleur niveau cette saison – © Sirotti

Parmi ceux qui ont contribué au fabuleux mois de mars de la formation britannique, il y a ce génial Michal Kwiatkowski. Véritable touche-à-tout, le cycliste au sourire enfantin est capable de s’imposer partout, y compris en sprint devant sa majesté Peter Sagan, pour s’offrir le 108e Milan-San Remo.

C’est donc en co-leader que le Polonais s’alignera au départ du Tour du Pays Basque, car en plus de sa grande condition, il a déjà démontré son savoir-faire sur les courses par étapes. Lorsque Sergio Henao passait son tour en 2014, c’est bien lui qui assumait le leadership et prenait la 2e place du classement général.

En excellent rouleur qu’il est, il peut d’ailleurs compenser ses limites en montagne et signer de grands écarts lors du chrono de clôture de l’épreuve.

Quoi qu’il en soit, les deux leaders pourront compter sur l’apport précieux de Mikel Nieve, qui évoluera chez lui et jouera donc les éclaireurs, même s’il sera difficile de le dissuader de s’échapper afin de viser une victoire d’étape dans son antre basque.

Le Team Sky pour le Tour du Pays Basque : Tao Geoghegan Hart, Michal Golas, Sebastian Henao, Sergio Henao, Vasil Kiryienka, Michal Kwiatkowski, David Lopez et Mikel Nieve.

Manager : Dave Brailsford
Nationalité :
Site officiel : http://www.teamsky.com
À propos de Lamine Gacem 52 Articles
Traducteur de formation, Lamine est aussi un amoureux du cyclisme et de la littérature, c’est donc naturellement qu’il s’est dirigé vers Le Grand Plateau pour en faire sa véritable passion. Coureur cycliste amateur à ses heures perdues, la petite reine occupe une place de premier choix dans sa vie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*