Publié le 18 juin 2017 à 10:10

Simon Spilak : « C’était normal de neutraliser le dernier tour »

De notre envoyé spécial à Schaffhouse.

Simon Spilak peut remercier les commissaires du Tour de Suisse. Crédité du même temps que le vainqueur Peter Sagan, bien qu’il ait été distancé dans la dernière boucle, le Slovène a conservé sa tunique de leader. En conférence de presse, il s’est dit nerveux pendant toute l’étape-sprint de samedi.

À propos de Mathieu Roduit 222 Articles
Étudiant en licence d'information et de communication, Mathieu a déjà mis un pied dans le monde du journalisme. Pigiste sportif dans plusieurs quotidiens en Suisse, il possède de nombreuses cordes à son arc. Ce cycliste amateur a fait de la petite reine son domaine. Mathieu a cofondé Le Grand Plateau.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*