Publié le 12 avril 2017 à 17:52

Sonny Colbrelli impressionne sur la Flèche Brabançonne

(c) Sirotti

C’est un nouveau tournant dans la saison. Les coureurs quittent les pavés pour les montées courtes et pentues pour puncheurs. Et la Flèche Brabançonne est l’épreuve parfaite pour faire la transition entre les courses flandriennes et les Ardennaises.

Pas facile de faire des pronostics dans ces épreuves qui trouvent souvent leur dénouement dans les derniers kilomètres, voire les derniers hectomètres. Pourtant, cette année, c’est un groupe sorti à une trentaine de kilomètres de l’arrivée qui a réussi à triompher. Sonny Colbrelli en a été le grand artisan et son caractère offensif a porté ses fruits.

Un peloton déchaîné

Les cinq fuyards du jour allaient vite comprendre que leur entreprise était vouée à l’échec. Toutes les grosses écuries étaient présentes en tête du peloton pour faire le forcing. Jacques Janse van Rensburg (Dimension Data), Adam Blythe (Aqua Blue Sport), Lorenzo Rota (Bardiani-CSF), Zak Demptser (Israel Cycling Academy) et Christophe Masson (WB-Veranclassic) allaient donc se faire reprendre par la meute à environ 50 kilomètres de l’arrivée.

À l’initiative des Lotto Soudal, très actifs depuis le départ de la course, une sélection par l’arrière allait s’opérer. Néanmoins, aucun des grands favoris de l’épreuve n’allaient faire les frais de l’accélération de la formation belge. Mais une fois l’échappée avalée, c’est un véritable jeu de poker-menteur qui va s’installer et plus personne ne va vouloir prendre les choses en main. Ce qui va laisser place à une multitude d’attaques en tête du peloton.

Et à force d’insister, un groupe de treize hommes va se constituer à l’avant et se construire, kilomètre après kilomètre, une avance respectable. On y retrouve notamment Sonny Colbrelli, Tiesj Benoot, Dries Devenyns et Silvan Dillier, pour ne citer qu’eux. Un groupe conséquent et dangereux.

Néanmoins, au rang des piégés, c’est la formation française Direct Energie qui n’a placé personne à l’avant. Résultat des courses : la formation vendéenne articulée autour de Bryan Coquard va se mettre au boulot pour tenter de revenir.

Les échappés résistent

Étonnement, c’est Bryan Coquard qui va montrer les crocs en premier au sein du peloton, à vingt kilomètres de l’arrivée. Mais cette attaque n’aura pas véritablement de conséquence. À l’avant, les attaquants font toujours de la résistance avec un Sonny Colbrelli des grands jours qui est au four et au moulin. Même si les plus faibles ont lâché, les échappés vont garder une trentaine de secondes à l’amorce des dix derniers kilomètres.

Un bras de fer passionnant, cependant, la tête de course restant à portée de fusil des favoris dans les deux dernières côtes. Et ce sont Petr Vakoc et Tim Wellens qui vont faire le « jump » pour revenir sur le groupe de tête. Le vainqueur de l’année dernière est impressionnant dans l’ultime ascension de la journée.

Le peloton est quant à lui condamné et la victoire va se jouer entre les hommes de tête. Dries Devenyns emmène son leader tchèque, mais au sprint l’Italien de la Barhain Merida est clairement le plus fort. Sonny Colbrelli ne laisse aucune chance à ses compagnons d’échappée.

Le Transalpin était induscutablement le plus costaud ce mercredi. Roulant très fort dans le groupe de tête, il est allé chercher cette victoire seul, résistant au retour de Petr Vakoc et Tim Wellens dans les derniers mètres.

La Flèche Brabançonne
1Sonny COLBRELLIBahrain Merida Pro Cycling Team4h44'22"
2Petr VAKOCQuick-Step Floorsm.t.
3Tiesj BENOOTLotto Soudalm.t.
4Tim WELLENSLotto Soudalm.t.
5Bert-Jan LINDEMANTeam LottoNL – Jumbom.t.
6Christopher JUUL-JENSENOrica-Scottm.t.
7Dries DEVENYNSQuick-Step Floorsm.t.
8Silvan DILLIERBMC Racing Teamm.t.
9Victor CAMPENAERTSTeam LottoNL – Jumbo+ 6"
10Laurens DE PLUSQuick-Step Floorsm.t.
À propos de Florian Puche 80 Articles
Étudiant en histoire, Florian est passionné par le sport et en particulier le cyclisme et le rink-hockey. Ses semaines sont rythmées par les activités sportives en tout genre. Après des expériences de correspondant local sportif, il souhaite joindre l'utile à l'agréable en partageant les sujets qui lui tiennent à cœur sur Le Grand Plateau.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*