Publié le 16 février 2017 à 17:16

Thibaut Pinot infaillible en territoire espagnol

© Sirotti

Que de suspense dans cette 2e étape du Tour d’Andalousie. Au terme d’une journée haletante, c’est Thibaut Pinot qui est sorti vainqueur d’une étape promise aux coureurs locaux. Malgré les attaques de Mikel Landa et Alberto Contador, nouveau leader, le Français s’est offert sa première victoire de la saison, au sommet de l’Alto Piña del Aguila.

Pendant longtemps, les favoris ont pourtant cru qu’ils devraient se contenter des places d’honneur. En effet, Tim Wellens s’est livré à un numéro exceptionnel, avant de devoir rendre les armes au pied de l’ascension finale.

Tim Wellens a frôlé sa 3e victoire 

Felix Grosschartner fut le dernier à pouvoir accompagner le Belge – © @VCANDALUCIA

C’est très tôt dans la journée que s’est créée l’échappée du jour. Cinq coureurs décident de partir en éclaireurs. Parmi eux, Tim Wellens se dégage rapidement comme l’homme à battre.

Après s’être isolé en tête avec Felix Grosschartner, le Belge parvient à se défaire de la compagnie indésirable de ce dernier, et entame un contre-la-montre individuel de plus de 40 kilomètres.

Les écarts semblent laissent alors penser que l’homme de tête a course gagnée. Néanmoins, durant la traversée d’un village, il glisse et chute dans un rond-point.

Cet incident, sans conséquence apparente, a en tout cas perturbé sa progression. Si bien qu’à l’entame de la dernière difficulté, le coureur de Lotto Soudal ne compte plus que 30 petites secondes de marge, alors que les chronos jouaient largement en sa faveur jusque là.

Pinot surprend Contador

La bataille entre les favoris est alors lancée. Alberto Contador et Ion Izagirre ne sont pas les seuls à vouloir prendre leur revanche sur Alejandro Valverde. Le Team Sky emmène le peloton à vive allure.

Si la première banderille vient de Warren Barguil, c’est Mikel Landa qui place la première attaque susceptible d’inquiéter le leader. Fabio Felline fait le boulot pour boucher le trou et lance la fusée Contador. Le « Pistolero » fait exploser le groupe et file en solitaire vers sa première victoire sous les couleurs de Trek-Segafredo.

Valverde et Izagirre craquent et terminent l’étape dans le rouge. C’est alors que Thibaut Pinot décide de sortir du groupe de chasse.

Le Français gère parfaitement son effort, et comble l’écart seconde après seconde. Le leader de la FDJ parvient à reprendre Contador à quelques dizaines de mètres de l’arrivée. Il ne lui reste plus qu’à le déposer sur place, et à jeter ses dernières forces dans une accélération qui l’amène jusqu’à la ligne.

Deux jours après la leçon donnée par le PSG au Barça, l’un des plus fervents supporters du club parisien surclasse lui aussi ses adversaires espagnols. C’est toutefois Alberto Contador qui se pare de rouge à l’issue de cette seconde étape. Tout devrait se jouer vendredi lors du contre-la-montre de 12 kilomètres entre Lucena et Cordoue.

Torredonjimeno – Alto Pena del Aguila, Mancha Real (Jaen)
1Thibaut PINOTFDJ4h44'03"
2Alberto CONTADORTrek – Segafredo+ 2"
3Alejandro VALVERDEMovistar+ 7"
4Ion IZAGIRREBahrain Merida Pro Cycling Teamm.t.
5Mikel LANDATeam Sky+ 9"
6Diego ROSATeam Skym.t.
7Wout POELSTeam Sky+ 13"
8Sébastien REICHENBACHFDJ+ 28"
9Pieter WEENINGRoompot – Nederlandse Loterij+ 46"
10Floris DE TIERTeam LottoNL – Jumbom.t.
À propos de Cyprien Bricout 226 Articles
Étudiant en histoire et science politique à Nice, Cyprien a pour ambition de devenir journaliste. Enrichi de diverses expériences dans des médias web et radio, il a co-fondé le Grand Plateau. En passionné de cyclisme - et plus généralement de sport - qu'il est, Cyprien a placé de grands espoirs dans ce projet, qui incarne sa vision de ce que doit être le journalisme sportif.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*