Publié le 17 juin 2017 à 14:26

Un final privé de suspens à Schaffhouse

© RCS /@TirrenAdriatico

De notre envoyé spécial à Schaffhouse.

Le dernier week-end du Tour de Suisse 2017 risque bien de prendre des allures de critérium d’après-course. Un amuse-bouche pour faire rire la galerie. Car, au niveau du classement général, Simon Spilak a tué tout suspens.

Impressionnant de facilité, le Slovène bénéficie d’un fauteuil suffisamment confortable sur ses rivaux pour voir venir. Le contre-la-montre prévu dimanche n’a pas de quoi inquiéter le tenant du titre de l’édition 2015. Un deuxième Tour de Suisse lui tend désormais les bras.

Les grimpeurs Caruso et Pozzovivo joueront battus sur l’imposant exercice solitaire de Schaffhouse (28,6 kilomètres). Alors que Rui Costa et Mathias Frank pointent au-delà des 2 minutes et 30 secondes de retard, il ne reste guère que Steven Kruijswijk pour mener la vie dure au meneur de l’équipe Katusha.

Un circuit spectaculaire samedi

Samedi, le public de la boucle helvétique aura droit à huit passages du peloton sous ses yeux ébahis. La côte d’Herblingen, sur les hauts de la cité rhénane, créera sans doute une course de mouvement. Les baroudeurs tenteront le tout pour le tout dans l’espoir d’y décrocher une victoire d’étape.

Les sprinteurs, eux, veilleront à rester aux avants-postes pour remporter un dernier bouquet avant juillet, histoire de se rassurer pour la Grande Boucle. Le classement général, lui, devait rester figé tant la courte étape et les offensives des outsiders seront contrôlées par les hommes de Spilak.

Du spectacle de bout en bout, les organisateurs devraient encore voir leur volonté appliquée ce samedi. Pour le suspens, c’est une autre affaire.

À propos de Mathieu Roduit 220 Articles
Étudiant en licence d'information et de communication, Mathieu a déjà mis un pied dans le monde du journalisme. Pigiste sportif dans plusieurs quotidiens en Suisse, il possède de nombreuses cordes à son arc. Ce cycliste amateur a fait de la petite reine son domaine. Mathieu a cofondé Le Grand Plateau.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*