Publié le 13 février 2017 à 19:01

Des wild-cards à consonance belge pour Gand-Wevelgem

© Sirotti

Quelques jours après l’annonce des équipes invitées sur le Circuit Het Nieuwsblad, qui ouvrira le cycle des classiques pavées, c’était au tour de l’organisation de Gand-Wevelgem de donner le nom des heureuses élues qui pourront se présenter sur la ligne de départ, le 26 mars prochain.

Sept sésames ont été distribués, soit trois de moins que sur le Het Nieuwsblad, ce qui s’explique par le fait que toutes les formations du World Tour devraient être présentes sur la course flandrienne.

Les équipes belges ont bien évidemment été conviées en nombre : Sport-Vlaanderen Baloise, Verandas Willems-Crelan, Wanty-Groupe Gobert et WB-Veranclassic tenteront ainsi de créer la surprise devant leurs supporters, en surprenant les grosses écuries.

Les trois derniers billets sont revenus à la Cofidis, ce qui pourrait permettre à Nacer Bouhanni de se frotter aux spécialistes des classiques, aux Néerlandais de Roompot et à l’étonnante structure israélienne Cycling Academy qui commence à se faire une place dans le peloton sur des épreuves renommées.

Il semble cependant peu probable de voir un membre d’une de ces équipes s’imposer sur l’une des classiques les plus disputées de la saison. Les prétendants seront nombreux pour succéder à Peter Sagan, qui avait démarré pied au plancher sa campagne pavée 2016 en dynamitant la course, de loin, en compagnie de Sep Vanmarcke, Viatcheslav Kuznetsov et Fabian Cancellara, devancés tous trois dans cet ordre par le champion du monde.

À propos de Vincent Prono 87 Articles
Étudiant en licence d'Histoire à Rennes, Vincent est un grand passionné de sport et notamment de cyclisme. Après avoir vécu quelques expériences dans des médias sportifs, il prend part avec excitation à l'aventure du Grand Plateau, avant tout pour le plaisir de partager informations et analyses sur la petite reine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*