Acte d’origine : qu’est-ce que c’est et qui le libère

L’acte d’origine d’un bâtiment est l’acte en vertu duquel la propriété légale du bien est attribuée à un sujet, une personne physique ou morale. Les agents immobiliers s’occupent quotidiennement de ce problème, mais la solution n’est pas toujours facile et rapide.

Acte d’origine

Souvent, dans les ventes immobilières, la recherche de l’acte d’origine représente l’un des moments les plus délicats, car le succès ou non de la transaction peut en dépendre. Les agents immobiliers qui doivent demander le document aux propriétaires le savent bien et reçoivent souvent des réponses inexhaustives. Le problème est que les propriétaires ne savent pas ou ne comprennent pas quel document ils demandent. D’autre part, les agents immobiliers ne sont pas toujours en mesure d’évaluer pleinement le contenu et les limites des droits réels indiqués dans le titre d’origine.

Quel est l’acte d’origine ?

L’acte d’origine est un document qui certifie la propriété d’un droit réel sur un bien situé à la tête d’un sujet.

Il s’agit de la première définition pertinente dont les éléments essentiels sont : le document et la vraie loi. L’acte est donc un document, rédigé sur papier (et non verbal), à la suite d’un contrat public, d’un écrit privé ou d’une phrase. La loi indique la nature et la part du droit réel à l’égard du ou des sujets. L’acte peut donc être composé de :

  • un acte notarial ou un écrit privé (par exemple, achat, vente, don, division)
  • une déclaration de succession
  • une décision de justice (par exemple un acte de cession par le Tribunal de première instance)

La nature des droits réels est large et chacun possède des caractéristiques spécifiques. En téléchargeant le garde-manger en profondeur, il est possible de clarifier les caractéristiques de chaque droit réel.

Types d’acte de provenance

Il existe essentiellement 3 types d’actes, donc dans la recherche, il faudra essayer d’identifier dans le titre de la première page une de ces entrées.

Acte Notarial

Quelle que soit la nature de l’acte (achat et vente, don, division, etc.), le notaire, en tant qu’agent public, est l’un des sujets qui peuvent entrer dans le transfert d’un droit avec un acte. réel. Les éléments fondamentaux de l’acte notarial et indispensables à ses recherches sont les suivants :

  • la nature de l’acte
  • le nom du notaire
  • la date de conclusion de l’acte
  • le nombre de répertoires notariés
  • la date de transcription/enregistrement dans les registres publics
  • le registre

Déclaration d’héritage

La propriété d’un droit réel peut également être acquise en vertu d’une succession, héritant ainsi d’un bien immobilier. Dans ce cas, l’acte d’origine est précisément la déclaration de succession qui doit être transcrite dans les registres publics. Attention ! Si les propriétaires de l’entreprise cadastrale n’ont pas été transférés, un désalignement peut survenir. Dans l’acte d’origine (dans ce cas la déclaration de succession), le sujet sera indiqué en faveur du propriétaire du bien. Dans la mesure cadastrale, la propriété sera toujours enregistrée au de cuius. Il s’agit d’un cas fréquent d’erreur qui doit cependant nécessairement être guéri avant la conclusion d’un nouvel acte avec une voltura cadastrale.

Décision judiciaire

L’acte d’origine peut également être constitué par un arrêt du Tribunal de première instance. À l’issue d’un procès pour uscapione, le juge émet une peine qui assévère les biens de la propriété. La décision de l’usucapione constitue donc un acte d’origine. Mais même lorsque le Tribunal, au terme d’une procédure d’exécution immobilière, attribue un bien à l’entité gagnante, le jugement est un acte d’origine.

Quand et qui a besoin de l’acte d’origine

L’acte d’origine est essentiel lorsque vous devez conclure un acte d’achat et de vente ou contracter une hypothèque ou préparer une certification de vingt ans.

Acte d’achat et de vente

Avant de conclure un acte d’achat et de vente, il est nécessaire d’avoir l’acte d’origine. En fait, il est nécessaire de vérifier sous quel titre le vendeur est le propriétaire d’un droit réel soumis à l’achat et à la vente. La loi sert donc les agents immobiliers à vérifier que leur interlocuteur est réellement propriétaire de la propriété. Mais pas seulement cela. Les agents immobiliers doivent surveiller attentivement la nature du droit réel (propriété pleine ou nue, usufruit,…), le régime (communion ou séparation) et la part dans le cas d’un plus grand nombre de sujets. Tout comme il est important de vérifier si des contraintes, une servitude (active ou passive), des conditions suspensives ou des limitations sont indiquées dans l’acte d’origine.

prêt hypothécaire

Dans ce cas, c’est la banque qui exige l’acte d’origine afin de vérifier attentivement si l’emprunteur dispose d’une garantie valide sur le bien qui doit être hypothéqué. Le notaire effectuera ensuite tous les contrôles avec un rapport hypothécaire de vingt ans. Dans le cadre synoptique, toutes les provenances, c’est-à-dire tous les transferts de droits réels, seront indiqués au cours des vingt dernières années. De toute évidence, le notaire vérifiera également le statut de >Certification de vingt ans

Dans le cadre d’une procédure exécutive, le délégué doit préparer la certification de vingt ans pour l’exécution immobilière conformément à l’art. 567 C.p.c. Le premier objectif du délégué est précisément de rechercher l’acte d’origine afin d’avoir le titre original et de reconstruire l’histoire du bâtiment. L’acte d’origine sera ensuite inclus dans le rapport hypocatastal qui sera organisé par le délégué.

Comment récupérer un acte d’origine

L’acte d’origine d’un bien est disponible dans les registres publics, à quelques exceptions près.

Dans les bureaux de publicité immobilière, l’ancien RR.II. Conservatoire, les documents notariaux sont déposés. La recherche peut être effectuée de deux manières :

  • en ligne, via la plateforme Sister de l’Agence Revenue, pour les actes transcrits pendant la période mécanisée
  • dans les bureaux des bureaux de publicité immobilière, pour tous les actes transcrits au cours de la période précédente

Les dates de mécanisation des Conservatoires en Italie ne sont pas uniformes. Les années, généralement, sont celles entre 1974 et 1980, mais chaque Conservatoire a fourni différemment. Par conséquent, l’acte peut être disponible en ligne ou des recherches seront nécessaires dans les répertoires papier du Conservatoire. Il est donc préférable de vérifier les dates de mise à jour du Conservatoire avant de procéder à l’inspection.

Les formes de l’acte d’origine

L’acte d’origine, quelle que soit sa nature, peut être présenté sous différentes formes.

Note de transcription

La note de transcription représente un résumé du contenu de l’acte notarié. Les éléments d’identification de la loi y sont mis en évidence, indispensables aux fins de preuves publiques :

  • données personnelles des sujets pour et contre
  • données cadastrales du bien
  • nature de l’acte

Titre télématique et titre papier

La note de transcription, par sa nature, ne contient pas toutes les données relatives à l’acte. Pour un examen approfondi et complet de l’acte, il est possible de demander une copie du titre télématique. Le titre est exactement la copie de l’acte notarié et est disponible en ligne. Malheureusement, uniquement pour les actes notariés conclus après 2014. Pour tous les autres, il est possible de demander la vision du titre au Conservatoire. Quelle est la différence ? Le titre télématique est un format de fichier in.pdf qui n’est rien d’autre que la copie exacte de l’acte tel qu’il est transcrit au Conservatoire. La vision du titre au Conservatoire est développée par un visiuriste expert qui voit le document papier et établit une relation avec tous les éléments fondamentaux contenus dans les notaires, mais plus souvent les banques, veulent avoir une copie de l’acte notarié. Les bureaux de publicité immobilière n’émettent pas de copies, en papier ou en timbre gratuits, de documents notariés. Par conséquent, les seuls moyens de trouver la copie de l’acte notarié sont donnés par le notaire rogant. Que se passe-t-il si le notaire a cessé ses activités ? Dans ce cas, vous devez contacter les archives des notaires de district compétents et demander une copie de l’acte d’origine.

© Reproduction

réservé

Si vous avez trouvé cet article utile ou si vous avez besoin de clarification, laissez un commentaire sur le formulaire à la fin de la page ou écrivez-nous à [email protected]. En outre, abonnez-vous à la newsletter pour recevoir des mises à jour gratuites sur les nouvelles économiques, fiscales et fiscales, ainsi que des conseils pratiques sur les réglementations, les lois et les taxes !

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page