Autocertification du certificat criminel : exemple de téléchargement dans Word

Le certificat criminel est l’un des documents qui peuvent être auto-certifiés dans les relations avec les organes de l’administration publique ou avec les gestionnaires de la fonction publique. Voici une étude approfondie sur l’autocertification du certificat criminel avec un modèle Word téléchargeable gratuitement.

Auto-certification du certificat criminel

Le certificat pénal, tel que prévu par les articles 3 et 25 du décret présidentiel 313/2002, indique les entrées du casier judiciaire se rapportant à un sujet particulier. Les informations contenues dans ce document peuvent être auto-certifiées par la personne concernée au lieu du certificat délivré par le Bureau du casier judiciaire.

Quels documents peuvent être auto-certifiés

Nous avons déjà abordé le sujet de la déclaration de remplacement en définissant ses champs d’utilisation et ses types. Avant d’aborder le cas spécifique de l’autocertification du certificat criminel, nous examinerons brièvement en quoi consiste la déclaration de certification de remplacement.

L’autocertification consiste en le droit reconnu à tous les citoyens de présenter, à la place des certificats délivrés par l’Autorité palestinienne, en remplacement des certificats délivrés par le P.A., des déclarations de remplacement signées par des intéressés. Cela est possible à partir du 1er janvier 2012, date à partir de laquelle les certificats délivrés aux particuliers ne peuvent être exposés à d’autres administrations publiques et gestionnaires des services publics. Cela a été établi par l’art. 40 D.P.R. 28 décembre 2000, n. 445 et les amendements ultérieurs, selon lesquels toutes les certifications doivent signaler, sous peine de nullité, le libellé suivant :

« À partir du 1er janvier 2012, ce certificat ne peut être produit aux organes de l’administration publique ou aux opérateurs privés de services publics (art. 40 c.2 du décret législatif n° 445 du 28 décembre 2000) ».

Art. 40 Décret législatif 28/12/2000 et amendements ultérieurs

Le but de cette règle est de promouvoir l’utilisation de l’autocertification par les individus. Plus précisément, le paragraphe 1 de l’article 40 du D.P.R. 445/2000, puis modifié par l’art. 15 de la loi 183/201 1, pour prévoir que « dans les relations avec les organes de l’administration publique et les gestionnaires des services publics, les certificats et les actes de notoriété sont toujours remplacés par les déclarations visés aux articles 46 et 47 » du même décret présidentiel 445/200 0, ou par les soi-disant autocertifications.

L’autocertification a donc la même valeur et la même durée de validité que les certificats. Le citoyen n’a plus à demander, par exemple, des certificats à produire pour participer à des appels d’offres publics, la délivrance de la carte de séjour, l’octroi de la citoyenneté francenne, etc. Criminal Certificate : comment le faire ?

Également dans le D.P.R. 445/2000, à l’article 46, parmi les États, les qualités personnelles et les faits qui peuvent être prouvés par l’autocertification, il y a :

  • ne pas avoir déclaré de condamnations pénales et ne pas être le bénéficiaire de mesures concernant l’application de mesures de prévention, de décisions civiles et de mesures administratives inscrites dans le casier judiciaire conformément à la législation en vigueur ;
  • ne pas savoir qu’il fait l’objet d’une procédure pénale ;

Cela signifie que les faits personnels et les qualités couverts par le certificat criminel peuvent être auto-certifiés par la personne concernée à la place du certificat délivré par le Bureau des dossiers judiciaires. L’autocertification du certificat criminel est donc possible, également dans ce cas, à partir du 1er janvier 2012.

Les déclarations de substitution ne peuvent pas être utilisées dans les relations entre individus, sauf s’il existe un accord entre les parties ou avec l’autorité judiciaire dans l’exercice de fonctions juridictionnelles. Pour cette raison, la possibilité de délivrer des certificats des dossiers judiciaires à usage privé demeure.

Veuillez noter que tous les certificats de casier judiciaire sont valides pendant six mois à compter de la date de délivrance, de sorte que l’autocertification du certificat criminel aura également une telle durée.

Les autocertifications mensongères

L’entité déclarante est responsable de ce qui est déclaré dans l’autocertification. Il doit donc savoir qu’en cas de mauvaises déclarations, il sera puni en vertu du Code pénal et des lois spéciales en la matière, conformément à et aux fins de l’article 46 du RRM n° 445/00. En outre, si le contenu de ces déclarations n’est pas véridique, la personne concernée ne bénéficie pas des avantages découlant de la mesure émise sur la base de la déclaration mensongère (art. 75 du décret législatif francen n° 445/2000).

Pour être sûr, par conséquent, que ce qui a été déclaré correspond parfaitement à la vérité, il est possible de voir tous les enregistrements portés par le déclarant existant dans les dossiers judiciaires. Toutefois, si vous n’avez pas besoin d’un certificat criminel, vous pouvez demander un rapport. Cela n’a aucun effet de certification, mais il permet toujours à la personne concernée de vérifier l’exactitude des enregistrements en son nom. Ce type de mesure est également disponible en ligne et il est possible de recevoir un devis en écrivant à [email protected]

Les administrations qui reçoivent les déclarations de remplacement sont tenues d’effectuer des contrôles appropriés, même dans des échantillons, et dans tous les cas où il existe des doutes substantiels quant à la véracité des déclarations reçues.

Télécharger le modèle Word de certificat criminel d’autocertification

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page