Avantages fiscaux First Home 2018 et First Home 2019

Le bonus fiscal de la première maison 2018 peut être étendu à une résidence secondaire. Cela a été établi par la Cour de cassation avec l’arrêt n° 19989 du 27 juillet 2018. La condition essentielle est que la première résidence soit considérée comme « inapte » à être habitée. Qui est le bonus et quand peut-il être réclamé ? Nous répondons dans cet article aux questions de nos lecteurs.

Les allégements fiscaux sur l’achat de la première maison sont une incitation au développement du marché immobilier. Les économies sur la TVA, la taxe d’immatriculation mais aussi sur les hypothèques et cadastrales peuvent stimuler la réalisation d’un rêve. Toutefois, les exigences relatives à la propriété et au statut juridique de l’acheteur ne sont pas toujours claires. Dans cet article, nous répondons aux questions de nos lecteurs dans le but de tout expliquer de manière simple, claire et exhaustive.

Bonus de première maison 2018

Les allégements fiscaux sur la première maison ont été introduits par la Revenue Agency avec la circulaire n° 19/E du 1er mars 2001. Dix-sept ans se sont écoulés et la législation a été mise à jour et modifiée. La dernière circulaire explicative est n° 27/E du 13 juin 2016. Les allégements fiscaux relèvent de la responsabilité des acheteurs de biens immobiliers achetés par des particuliers et des entreprises qui vendent une exonération de TVA. Par conséquent, le fabricant du bâtiment doit préciser dans l’acte notarié que la taxe d’enregistrement est appliquée sur le prix de vente au lieu de la TVA.

L’acheteur n’est pas tenu de présenter de documentation ou de certification spécifique pour demander la facilitation. Ce sera le notaire qui, lors de la conclusion de l’acte notarié, devra vérifier l’existence des exigences légales. Examinons ci-dessous quelles sont les exigences objectives et subjectives, l’ampleur des avantages et les cas de perte d’avantages fiscaux.

Exigences du bonus Objectif First Home

Tout d’

abord, soulignons que le bonus ne peut être réclamé pour aucun bien. À l’exclusion des maisons seigneuriales (A/1), des maisons dans des villas (A/8), des châteaux et des palais de valeur historique et artistique (A/9). En fait, l’Agence du revenu a précisé les catégories cadastrales de bâtiments pouvant bénéficier d’allégements fiscaux :

  • A/2 — Logement civil
  • A/3 — Logement économique
  • A/4 — logements populaires
  • A/5 — logement de type ultra populaire
  • A/6 — maison rurale)
  • A/7 — maisons dans des chalets
  • A/11 — maisons et hébergements typiques des lieux.

Les avantages sont également dus aux appareils de la principale unité immobilière dans trois conditions :

  1. la pertinence doit avoir une destination de service par rapport à la maison Les doivent avoir été achetées en utilisant la remise de la première maison 2018
  2. Il est possible de demander l’avantage uniquement pour une seule pertinence par catégorie.

Les catégories cadastrales faisant référence aux pertinences sont les suivantes :

  • C/2 — entrepôts et salles de stockage
  • C/6 — envois de fonds et garages
  • C/7 — hangars, fermés ou ouverts

Les installations pour résidences secondaires

La jurisprudence a récemment comblé une lacune législative faisant référence aux subventions accordées aux résidences secondaires. En fait, si la propriété destinée à la première maison n’est pas considérée comme non adaptée à la maison, il est possible de recourir au bonus également pour les résidences secondaires. En l’espèce, la Cour de cassation a clairement précisé les exigences et les limites.

Si la maison ne peut plus répondre aux besoins en matière de logement du contribuable ou de sa famille (inaptitude subjective), la prime de première maison 2018 peut être utilisée pour acheter une nouvelle propriété même s’il s’agit d’une résidence secondaire. C’est le cas, par exemple, des biens immobiliers qui, en ce qui concerne l’âge, le réglage réglementaire ou sismique, le nombre de pièces ou de zones ne sont plus adaptés à un usage résidentiel (Cour de cassation, arrêt n° 2565/2018).

L’inadéquation objective se produit dans le cas de biens immobiliers soumis à une contrainte juridique découlant d’un bail ou d’un droit réel. Concrètement, si une maison a été achetée comme première maison et qu’elle a été louée par la suite, elle n’est donc plus dans la disponibilité du contribuable, il est possible de bénéficier des réductions pour l’achat d’une deuxième maison dans la même municipalité. La même orientation de la Cour suprême (arrêt n° 19989 du 27 juillet 2018) a été confirmée par la Revenue Agency (Résolution n° 1707 du 1er août 2017) en ce qui concerne la propriété nue : «… la première facilitation du logement est également responsable de l’acheteur ou des conjoints titulaires du droit à la propriété nue d’une autre maison située dans la même municipalité où la propriété qui vient est achetée ».

Exigences subjectives

Pour profiter du premier bonus à domicile 2018, le candidat :

  1. ne doit pas être le propriétaire sur le territoire national d’un autre bien acheté avec la même installation ;
  2. dans l’affirmative, vous devez vendre la propriété dans un délai de 12 mois à compter de la conclusion de l’acte, pénalité de la perte des prestations ;
  3. ne doit pas posséder de logements dans la même municipalité où le bien est situé pour être acheté comme première maison ;
  4. doit avoir une résidence personnelle dans la municipalité dans laquelle il a l’intention d’acheter la maison ;
  5. à défaut, il doit transférer sa résidence au plus tard 18 mois après la conclusion de l’Acte notarial ;
  6. enfin, il ne doit pas être le propriétaire de véritables droits d’utilisation, d’usufruit ou de logement relatifs à des bâtiments situés dans le même

    Avant de procéder à l’achat ou à la vente d’un bien immobilier, étant donné qu’il s’agit d’une transaction qui revêt une importance particulière en termes économiques, il est préférable de disposer de toute la documentation. Le fichier d’accueil est un outil indispensable qui rassemble en un seul document toutes les données et toutes les inspections liées au bien. En gros, il s’agit d’un dossier qui comprend :

    Le dossier home ou check-up casa peut être complété par :

    Les premiers avantages à domicile 2018

    Concrètement, les allégements fiscaux prévus par la législation et applicables aux contribuables en possession des exigences ci-dessus sont les suivants :

    • TVA réduite de 10 % à 4 % lors d’un achat auprès d’une entreprise
    • Impôts hypothécaires fixes et cadastraux pour l’achat et la vente d’une entreprise, d’un héritage et de dons : 200 euros
    • Taxe d’enregistrement de 2 % pour les actes d’achat et de vente entre particuliers et calculée sur la valeur cadastrale avec le système de valeur des prix
    • Impôts hypothécaires fixes et cadastraux pour les transactions entre particuliers : 50 euros
    • Crédit d’impôt pour les contribuables qui achètent et revendent la propriété dans un délai de 12 mois : il prévoit la possibilité de déduire l’impôt déjà payé avec l’impôt à payer pour l’achat de la propriété neuve
    • Déduction fiscale de 19 % dans la limite de 1 000 euros pour les achats effectués par des agences immobilières
    • Déduction de l’impôt sur le revenu des intérêts du prêt hypothécaire dans la déclaration de revenus.

    Le retrait des allégements fiscaux sur la première maison 2018

    L’Agence du revenu a précisé les deux clauses des avantages fiscaux :

    1. si le contribuable a fait des déclarations mensonnelles lors de la signature de l’acte notarié relatif à sa résidence personnelle et à ses biens immobiliers ;
    2. si le contribuable, dans les 18 mois suivant la conclusion de l’acte, n’a pas transféré sa résidence personnelle à la municipalité où se trouve le bien.

    Les sanctions envisagées dans ces cas sont les suivantes :

    • pénalité égale à 30 % de la différence entre la taxe d’enregistrement payée et celles dues en l’absence des exigences relatives aux prestations, en plus des intérêts de défaut ;
    • le retour complet à l’Agence du revenu de la différence entre les impôts payés et ceux à payer ;
    • pénalité égale à 30 % plus les intérêts de défaut faisant référence à la différence entre l’impôt payé (4 %) et celui payable (10 %) sur les transactions des sociétés assujetties à la TVA ;
    • retour entre la TVA payée et la TVA à payer.

    Dans nos articles, nous essayons toujours de fournir une image exhaustive et complète du problème abordé. Si vous souhaitez toujours en savoir plus sur le sujet, nous vous fournissons un guide complet avec tous les avantages prévus dans le premier bonus à domicile 2018.

    Téléchargez gratuitement le guide avec les premiers avantages à domicile 2018

    Source : Agence du revenu

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page