Benedict Cumberbatch partage ses réflexions sur la représentation d’un personnage gay réprimé dans “The Power of the Dog”

La star hollywoodienne Benedict Cumberbatch a récemment parlé de son rôle dans “Le pouvoir du chien”, le film qui explore les thèmes de la répression sexuelle et de la masculinité toxique.

Dans le prochain film Western qui se déroule en 1967, Cumberbatch a joué le rôle d’un éleveur de bétail grizzly qui tombe soudainement amoureux du jeune fils d’une veuve, joué par Kirsten Dunst, qui a récemment déménagé dans son ranch. Le personnage est aux prises avec sa sexualité à une époque et dans un lieu qui mettent l’accent sur les rôles et les attentes binaires de genre.

“Il a eu cette histoire d’amour brûlante dans sa jeunesse, qui n’était pas tolérée, qui n’était pas autorisée, dont on ne pouvait pas parler et la tragédie est ce qui le transforme en cette sorte de forme de toxicité masculine”, a déclaré le Britannique. L’acteur a parlé aux journalistes de son personnage lors de la première du Festival du film de New York vendredi, selon le magazine People.

Cumberbatch a expliqué que la masculinité toxique du personnage l’a fait projeter “de la haine sur le monde, et pour le monde, de la haine sur lui, et je pense que son sentiment de solitude est exacerbé par cela et son sentiment de jalousie”. a déclaré: “Je pense que cela parle d’une époque d’intolérance et de manque d’acceptation où les gens ne pouvaient vivre aucune sorte de soi authentique.””[Queer men] a dû enterrer cela et l’envelopper dans la masculinité, qui, bien que pas nécessairement inhérente à première vue, le soit devenue”, a-t-il poursuivi.

Cumberbatch a également déclaré que les sentiments de son personnage à propos de sa sexualité sont plus complexes que la “haine de soi”. Je ne pense pas qu’il sache qu’il en est autrement. C’est tellement difficile pour nous de le voir à travers son objectif, c’est ce qui est compliqué”, a expliqué l’acteur.

Cumberbatch, qui est hétéro et a déjà joué un personnage gay, a fait l’objet d’un examen minutieux pour ce rôle. L’acteur a précédemment joué le mathématicien Alan Turing, un homme gay, dans “The Imitation Game” en 2014.

Plus tôt ce mois-ci, alors qu’il parlait de « The Power of the Dog », au Telluride Film Festival, il a déclaré : « Je me sens très sensible à la représentation, à la diversité et à l’inclusion. L’un des attraits du travail était l’idée que dans ce monde, avec ce personnage spécifique, il y avait beaucoup de choses privées, cachées à la vue.” Cumberbatch a ajouté: “Cela n’a pas été fait sans réflexion.” L’acteur a finalement déclaré lors de la conférence de presse que l’examen minutieux de son casting devrait être adressé à la réalisatrice Jane Campion qui “nous a choisis en tant qu’acteurs pour jouer ces rôles”. Cumberbatch a déclaré: “C’est sa question à laquelle il faut répondre.” Selon le magazine People, “The Power of the Dog” sortira sur les écrans d’argent le 17 novembre, suivi de Netflix le 1er décembre. ()

Bouton retour en haut de la page