Comment démarrer un SRL simplifié

La discipline sur la srl simplifiée, avec un capital social de 1 euro, a été complétée par le décret sur le travail de 2013. Certaines limitations ont été éliminées et tous les avantages sur les coûts de démarrage et les statuts standard restent inchangés. Voyons comment démarrer une SRL simplifiée et quelles sont les obligations auxquelles nous devons faire face.

Configurer une SRL simplifiée

Comment configurer une SRL simplifiée

La société simplifiée est une entité juridique en tant que société à responsabilité limitée commune. Pour sa création, il est nécessaire de souscrire et de payer un capital social minimum de 1 euro et un maximum de 9 999 euros. Il n’y a plus de limite d’âge pour la création de ce type d’entreprise.

Un SRL peut être ouvert par contrat ou acte unilatéral exclusivement par des particuliers. L’acte de constitution doit être établi par acte public, conformément au modèle standard dactylographié par décret du ministre de la Justice, en consultation avec le ministre de l’Économie et des Finances et le ministre du Développement économique. Il doit contenir les données personnelles et les exigences de l’entreprise, comme indiqué par l’art. 3 de la loi 1/2012 convertie avec la loi 27/2012, qui a introduit l’article 2463 bis du Code civil, modifié par le paragraphe 13 de l’article 4 du décret sur le travail (Dl 76/2013). En particulier, comme le prévoit l’article 2463 bis du Code civil francen, il doit indiquer :

  1. le nom, le prénom, la date, le lieu de naissance, le domicile, la citoyenneté de chaque membre ;
  2. le nom de la société contenant l’indication de simplification srl et la municipalité où se trouvent le siège social de l’entreprise et les bureaux secondaires ;
  3. le montant du capital social, égal à au moins 1 euro et inférieur au montant de 10 000 euros prévu à l’article 2463, deuxième alinéa, numéro 4), signé et entièrement payé à la date de constitution. Le transfert doit être effectué en espèces et payé à l’organisme administratif ;
  4. les exigences énoncées aux numéros 3), 6), 7) et 8) de l’article 2463, deuxième alinéa ;
  5. le lieu et la date de l’abonnement ;
  6. administrateurs, qui n’ont plus besoin d’être membres.

Expéditions et coûts

En établissant un SRL simplifié, vous êtes exempté de payer les frais notariés, tant en ce qui concerne les frais que pour la rédaction de l’acte de constitution. L’enregistrement au registre des entreprises a lieu avec exemption du droit de timbre et de secrétariat. Dans ce cas, cependant, ils sont dus : la taxe d’enregistrement, le premier enregistrement et les frais annuels de chambre, les taxes d’ouverture du numéro de TVA, les autres taxes et taxes normalement dues. D’autre part, il n’y a aucune simplification sur les obligations comptables et fiscales et sur le bilan. ou Taio devra vérifier les exigences sans demander de frais. Dans un délai de 20 jours, vous devrez déposer l’acte auprès du bureau d’enregistrement des entreprises par l’intermédiaire du logiciel Comunica, sans frais de secrétariat et de timbre ;

  • les coûts seront liés au premier enregistrement et aux droits annuels de chambre, à la taxe d’enregistrement et aux taxes d’ouverture du numéro de TVA.
  • Pour le SRLS, il existe une obligation de comptabiliser la comptabilité ordinaire, de déposer les états financiers au registre des entreprises et de tenir des livres sociaux.

    Vérifiez votre inscription

    Pour vérifier l’enregistrement régulier d’un SRLS dans le registre des entreprises, vous pouvez rechercher :

    • dénomination. Le document fournira des informations sur le nom exact tel qu’il est déposé dans la Chambre de commerce, le code fiscal, le répertoire administratif économique, le numéro de TVA, la nature juridique (société, société de particuliers, sociétés de capitaux,…) et l’adresse du siège social ;
    • Numéro de TVA, code fiscal ou REA. Dans ce cas, les données essentielles seront obtenues concernant des entreprises et des entreprises individuelles, notamment : nom exact tel qu’il est déposé à la Chambre de commerce, code fiscal, numéro de TVA, répertoire économique administratif, nature juridique (société, société de personnes, sociétés de capitaux,…) et adresse du siège social.

    Pour une étude plus approfondie sur les données de l’entreprise, il est préférable de demander le service de la Chambre de commerce.

    Gaston Alexandre

    En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
    Bouton retour en haut de la page