comment le retrouver pour Succession ?

En cas de décès d’un parent ou d’un parent, tous ses biens sont normalement transférés à des héritiers. Il s’agit de l’immobilier, du mobile et de la liquidité, tels que les comptes courants, les livres d’épargne, les titres et les polices. Le suivi du compte courant d’un défunt est également nécessaire pour procéder à la déclaration d’héritage. Dans cet article, nous expliquons comment effectuer cette recherche.

INDEX :

Qui sont les héritiers d’un compte bancaire ?

Si un titulaire de compte courant échoue, à moins qu’il n’y ait un testament qu’il a autrement, l’argent déposé sur le compte passe à ses héritiers légitimes.

Toutefois, ce n’est pas automatique. Les héritiers doivent faire face à une série d’épanouissements bureaucratiques. L’un d’entre eux est la déclaration de succession.

Comment se passe la succession d’un compte courant ?

Les personnes qui reçoivent un héritage doivent soumettre la déclaration de succession au Bureau provincial compétent de l’Agence du revenu, dans les 12 mois suivant la date d’ouverture de la succession. Il n’y a aucune obligation de déclarer si les héritiers ne sont que le conjoint et/ou la famille en ligne droite du défunt et que les biens d’héritage ne valent pas plus de 100 000 euros et ne comprennent pas les biens immobiliers ou droits immobiliers.

La déclaration de succession comprend tous les biens et droits dont le défunt était détenteur de la vie. Il a pour fonction d’informer l’Agence du revenu sur le montant et la composition des actifs de succession. C’est précisément pour cette raison que les comptes bancaires du défunt doivent également être indiqués dans les relevés de succession.

La déclaration de succession et la demande de voltures cadastrales doivent être soumises uniquement en ligne par l’intermédiaire de la Revenue Agency ou de VisureItalia, qui assurera la conduite de toute la pratique.

Lorsqu’une personne meurt, est-ce qu’elle bloque son compte bancaire ?

À

la mort du client, la banque bloque toutes les relations détenues par le décuius, empêchant toute transaction.

Les héritiers peuvent cependant demander le relevé bancaire à la banque, car ils ont le droit de demander et d’obtenir ce type d’informations sur le capital du salarié.

Le

paragraphe 3 de l’article 9 du Code relatif à la protection des données personnelles (décret-loi n° 196 du 30 juin 2003) reconnaît le « droit d’accès aux données personnelles se référant aux personnes décédées par lesquelles il a son propre intérêt, soit agit pour protéger la personne concernée, soit pour des raisons familiales méritant une protection. »

Lire aussi>> Comment fonctionne l’héritage du compte courant ?

Comment déverrouiller le compte bancaire d’obtenir sa légitimité au moyen d’actes notoires et de décès par le biais du certificat de décès. Après ces contrôles, la banque devra informer les héritiers de toutes les relations avec elle entretenues par le décuius. Une fois que vous aurez acquis ces informations, vous devrez procéder à la soumission de la déclaration de succession et d’une série de pièces jointes.

Il doit contenir les données suivantes :

  • les généralités des héritiers ;
  • les actifs héréditaires ;
  • les

  • dons et les libéralités intervenus en faveur des héritiers avant le décès ;
  • les passifs héréditaires.

Une copie du relevé de succession (sauf si les conditions d’exemption de cette obligation existent) doit être soumise à la banque pour la succession du compte courant.

Lire aussi>> Signature conjointe et disjointe : compte courant successivement

Comment savoir si un mort a des comptes bancaires ?

Le problème survient lorsque vous ne savez pas si le défunt était titulaire d’un compte bancaire ou non et, dans l’affirmative, dans quelle banque et avec quel numéro de compte.

Pour retrouver le compte courant d’un défunt, il est donc nécessaire de comprendre dans quels établissements de crédit le de cuis avait des rapports de compte courant.

Une première enquête à mener est la vérification de sa correspondance. Qu’est-ce que cela signifie ? La banque, mais aussi le bureau de poste, envoient périodiquement à leurs titulaires de compte le relevé avec la liste des mouvements. Pour cette raison, en enregistrant la boîte aux lettres ou parmi les anciens documents du défunt, vous pouvez trouver des lettres envoyées par l’établissement de crédit.

Si cette première recherche n’apporte aucun résultat, et si le doute persiste sur le fait que le défunt avait des comptes courants, il ne reste plus qu’à demander des informations à chaque guichet individuel des établissements de crédit de la ville. Ce dernier, conformément à l’article 9 du décret législatif n° 196 du 30 juin 2003, doit reconnaître le « droit d’accès » aux personnes ayant un intérêt protégé par la loi.

Si le problème est plutôt de savoir qui sont les héritiers, leur degré de parenté avec le défunt et leur résidence, vous pouvez demander le service de recherche des héritiers en ligne.

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page