Comment lisez-vous un acte notarié ?

Au moins une fois dans votre vie, vous avez eu un acte notarié à portée de main et votre consultation n’a probablement pas été facile à comprendre. Dans cet article, vous trouverez des informations utiles pour mieux comprendre comment lire un acte notarié.

Le notaire est un officier public chargé de recevoir les actes entre vie et de dernière volonté, de leur attribuer la foi publique, de conserver leur dépôt, de délivrer des copies, des certificats et des extraits de certificats (article premier de la loi n° 89 de 1913). Il doit donc attribuer la foi publique aux documents qu’il a reçus ou authentifiés.

Qu’est-ce que l’Acte Notarial

L’acte notarial (acte ou instrument) est un acte public. Ce dernier est défini par l’article 2699 du Code civil francen comme « le document établi, avec les demandes de formalités, par un notaire ou un autre agent public autorisé à lui attribuer la foi publique dans le lieu où l’acte est formé ».

Ces documents reçus par le notaire sont d’une efficacité probante et constituent donc une preuve juridique jusqu’à ce qu’une fausse poursuite des déclarations des parties qui y figurent et des faits que l’agent public atteste se sont produits en sa présence ou accomplis par lui. Cela signifie que l’acte public permet de prouver qu’un sujet a fait une déclaration donnée, et non pas que le contenu de cette déclaration est certainement vrai.

Le coût d’un acte notarié comprend une multitude d’articles dont seule une partie concerne des montants destinés au notaire public. Pour en savoir plus, lisez également l’article Combien coûte un acte notarié ? .

Comment un acte notarial est-il structuré ?

La formation de l’Acte Notarial est régie par la loi n° 89 du 16 février 1913, dite loi notariale, et toutes ses exigences sont mentionnées à l’article 51.

La structure et le contenu de l’acte notarié doivent être simples et linéaires. La volonté des parties doit être clairement indiquée, tout en respectant l’exactitude du langage juridique, de sorte que la lecture ultérieure du document et la compréhension des effets juridiques puissent se produire sans difficulté.

Chaque acte notarié est composé de différentes parties. En lisant l’un de ces documents, quel que soit le type, vous trouverez les informations suivantes par la loi :

  1. l’indication de la lettre complète de l’année, du mois, du jour, de la municipalité et du lieu où l’acte est reçu ;
  2. le nom, le nom, le nom, le
  3. nom, le nom,

  4. le nom, le lieu et la date de naissance, le domicile ou la résidence, ainsi que l’état des parties et
  5. représentant, des témoins sont intervenus conformément aux articles 47 et 48 L.N., et des payeurs ; l’identité est érigée au moyen du fidefacenti, conformément à l’art. 49 L.N. ;
  6. l’indication, au moins pour la première fois, par lettre par étendue, des dates, des sommes et de la quantité des choses qui font l’objet de l’acte ;
  7. la désignation précise des choses qui constituent l’objet de l’acte, afin de ne pas pouvoir échanger avec les autres.
  8. l’indication des titres et des Écritures inclus dans l’acte ; la mention que de l’acte, des Écritures, des titres insérés
  9. dans celui-ci, a été donnée par le notaire, ou, présentant le notaire, par personne de confiance, lecture aux parties, en présence de témoins, s’ils ont est intervenu.
  10. la mention que l’acte a été écrit par le notaire ou par une personne de confiance, avec l’indication des feuilles dont il se compose et des pages écrites ;
  11. l’abonnement avec le nom, le nom des parties, le fidefacienti, l’interprète, les témoins et le notaire.
  12. pour les actes de dernière volonté, l’indication du moment où la signature de l’acte a lieu. Une telle indication sera également faite, lorsque les parties le demandent, ou que le notaire le juge approprié, dans les autres actes ;
  13. dans les actes contenus dans plusieurs feuilles, l’abonnement en marge de chaque feuille, également avec le seul nom de famille, les parties, l’interprète, les témoins et le notaire, sauf pour la feuille contenant les abonnements finaux.

Lire aussi>> Le notaire des ventes immobilières. Obligations et responsabilités

Source : Loi n° 89 du 16 février 1913 (Loi notariale)

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page