Coupon sec 2019 pour les locations commerciales même avec un loyer variable

La Revenue Agency, en réponse à l’appel n° 340 du 23 août 2019, a déclaré que le régime de coupons secs 2019 s’applique également dans le cas des contrats de location à frais variables. Les propriétés commerciales doivent avoir une destination C/1 et une superficie maximale de 600 mètres carrés. afin d’appliquer la taxe dans une mesure fixe de 21 %.

La fiscalité foncière actuelle est l’un des obstacles au développement du marché immobilier en Italie. Les interventions continues du législateur sur ce sujet entraînent une instabilité continue et freinent les investissements. Par conséquent, une intervention clarifiante de la Revenue Agency sur le sujet ne peut qu’impliquer l’activité d’opérateurs professionnels, d’agents immobiliers en premier lieu.

Les associations professionnelles préconisent depuis longtemps la possibilité d’appliquer le régime de coupons fixes également aux baux commerciaux. Cette proposition a été discutée depuis fin 2018, dans le but de simplifier et d’encourager la régularisation des baux et de lutter contre l’évasion fiscale.

La loi budgétaire n° 145 du 30 décembre 2018 a enfin accueilli les demandes des agents immobiliers.

Coupon sec 2019

À la conclusion du bail, le bailleur peut décider s’il faut appliquer le régime fiscal ordinaire ou celui, facultatif, du coupon sec. En substance, le coupon sec 2019 est une taxe de remplacement pour l’IRPEF, dans le cas des particuliers ou des Ire pour les entreprises, ainsi que des frais supplémentaires. En outre, le coupon sec remplace également la taxe d’enregistrement et le droit de timbre dus au moment de l’enregistrement et dans les extensions ou résolutions ultérieures des contrats de location.

Comment fonctionne le coupon sec pour les locations commerciales

Le coupon sec est une option facultative pour le contribuable, mais certaines clarifications doivent être apportées :

  1. dans le cas de la cession du bail, le coupon sec ne remplace pas la taxe d’enregistrement ;
  2. le choix du coupon sec implique automatiquement la renonciation à la demande de mise à jour du loyer, même si le contrat le prévoit, pour la durée du bail ;
  3. l’option de le coupon sec est incompatible avec la mise à jour de la redevance à l’indice des prix à
  4. la consommation de l’Istat ; le taux est fixé à 21 % calculé sur le montant des frais de location annuels établis entre les parties ;
  5. l’option peut être exercée à la fois au moment où le l’enregistrement a lieu dans les années suivantes de la prolongation du contrat ;
  6. si l’application du coupon sec est requise dans les années suivantes de prolongation, les taxes de
  7. Le et ne sont pas remboursables ;

  8. en cas de prolongation du contrat, l’option du coupon sec doit être confirmée dans les 30 jours suivant la date de prolongation ou d’expiration du contrat.
  9. les catégories cadastrales pouvant bénéficier de la facilitation ne sont que des propriétés commerciales enregistrées dans la catégorie cadastrale C/1 ;
  10. la superficie du bien ne doit pas dépasser
  11. 600 mètres carrés (les appareils sont exclus) ;

  12. il est possible de présenter une demande le coupon sec même dans le cas de locations commerciales à loyer variable.

Qui peut choisir l’option du coupon sec

Seul le propriétaire peut opter pour le coupon sec. En fait, la législation se réfère exclusivement aux personnes physiques qui détiennent des droits réels ou d’autres droits de jouissance sur un bien immobilier. Par conséquent, les sujets qui exercent l’activité commerciale sont exclus.

Veuillez noter que, si le propriétaire a l’intention d’exercer cette option, il doit communiquer son choix au locataire par courrier recommandé. En même temps, le bailleur doit déclarer renoncer au droit de demander au locataire de mettre à jour les frais de location pendant toute la durée du bail.

Comment et quand payez-vous le coupon sec 2019 ?

Le paiement de la taxe doit être effectué à l’aide du modèle RLI à l’aide des codes

  • 1840 — premier versement
  • 1841 — deuxième acompte ou seule solution
  • 1842 — solde

Les montants et les délais pour le coupon sec sont les suivants :

  • Si le montant est inférieur à 257,52€
    • 30 novembre, solution de paiement unique
  • Si le montant dû est supérieur à 257,52€ le
    • 30 juin, le premier versement est égal à 40 %
    • le

    • 30 novembre, paiement du solde égal aux 60 % restants

Réponse de l’Agence Revenue du 23 août 2019

L’Agence du revenu a répondu à une question posée par un contribuable qui a l’intention de créer un local commercial local (C/1) à une entreprise avec une formule particulière de paiement des frais qui prévoit :

  • une cotisation annuelle fixe ;
  • une part variable calculée proportionnellement au chiffre d’affaires du locataire.

En réponse no 340 du 23 août dernier, l’Office a précisé que le paiement d’une taxe variable doit être considéré comme une hypothèse différente par rapport à la mise à jour annuelle de la redevance en fonction de l’indice Istat. Il est donc possible d’appliquer le régime des coupons secs avec une taxe fixe de 21 %.

Il est notamment noté que : « Les parties peuvent convenir que le loyer Le , représente le bailleur pour tout changement du pouvoir d’achat de la lire. L’augmentation de la redevance, pour les contrats conclus pour une durée ne dépassant pas celle visée à l’article 27, ne peut dépasser 75 % de ceux, établis par l’ISTAT, de l’indice des prix à la consommation pour les familles de travailleurs et de salariés (…) ‘.

Cette disposition générale n’affecte en rien le principe de la libre détermination des frais de location entre les parties. La Revenue Agency confirme donc la possibilité d’appliquer le coupon sec même dans le cas de contrats à frais variables.

« L’article premier, paragraphe 59, dispose que le loyer relatif aux contrats conclus en 2019, concernant des unités immobilières classées dans la catégorie cadastrale C/1, d’une superficie allant jusqu’à 600 mètres carrés, à l’exclusion des appareils électroménagers et des appareils connexes loués conjointement, peut, à titre de remplacement du régime ordinaire en vigueur pour l’imposition des revenus fonciers aux fins de l’impôt sur le revenu des particuliers, être soumis au régime des coupons secs, visé à l’article 3 du décret législatif no 23 du 14 mars 2011, au taux de 21 pour cent. Ce régime n’est pas applicable aux contrats conclus en 2019, si, à la date du 15 octobre 2018, un contrat qui n’a pas expiré, entre les mêmes sujets et pour le même bien, a été interrompu avant la date limite naturelle. »

Source : Agence du revenu

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page