Découvrez 5 façons d’augmenter le flux sanguin vers le cerveau

Savez-vous ce qui se passe si vous n’obtenez pas assez de sang au cerveau ? Il peut provoquer une ischémie, où une petite partie du tissu cérébral commence à mourir, moins de connexions sont faites, les défauts de mémoire et il y a un risque accru de saignement cérébral… En augmentant le flux sanguin vers le cerveau, vous réduisez le risque de maladies graves et vous pouvez profiter d’un cerveau sain avec une fonction cognitive plus élevée.

Vous voulez savoir comment le faire ? Aujourd’hui, nous vous invitons à trouver cinq façons d’augmenter le flux sanguin vers le cerveau.

1. Exercices aérobiques

Les exercices aérobies peuvent augmenter votre fonction cardiovasculaire, augmentant ainsi le flux sanguin vers le cerveau. En outre, il est utile pour l’ oxygénation du corps, ce qui profite à vos cellules cérébrales et aux connexions tissulaires.

Vous voulez découvrir les meilleurs exercices aérobies pour augmenter le flux sanguin vers le cerveau ? Vous pouvez sélectionner l’une des activités suivantes :

  • Promenez-vous tous les jours pendant une demi-heure
  • Courir pendant 15 minutes tous les jours
  • Prendre des leçons de danse
  • Vélo 15 minutes par jour
  • Faire des exercices aérobiques à la maison

2. Les meilleurs aliments pour augmenter le flux sanguin vers le cerveau

Il existe plusieurs aliments qui peuvent vous aider à améliorer la santé du cerveau. Il utilise 20% du sang envoyé à chaque rythme cardiaque, ce qui suggère des besoins énergétiques élevés, que, entre autres choses, vous pouvez obtenir à travers le glucose, les glucides et, bien sûr, les protéines appropriées.

Notez les meilleurs aliments que vous pouvez manger :

  • Grains entiers tels que quinoa, riz brun, avoine, grains, seigle…
  • Acides gras essentiels, tels que ceux trouvés dans le saumon, les sardines, les avocats, l’huile d’olive, les noix et les graines de citrouille.
  • Canneberges, fraises et agrumes.
  • Tomates, chou frisé, brocoli, épinards, asperges…
  • Oeufs.
  • Décoction sur sauge.

3. Dites non au tabac, à l’embonpoint et au stress

Letabac, le surpoids et le stress sont trois des plus grands ennemis pour votre cerveau.

Letabac, par exemple, stimule les glandes d’adrénaline pour libérer l’hormone adrénaline. L’adrénaline peut même apparaître dans le corps lorsque vous souffrez de stress, et c’est ce qui stimule le système nerveux central et vous fait souffrir de tachycardie et d’hypertension…

Tout cela provoque même le pancréas à réduire sa production d’insuline, ce qui augmente la teneur en sucre dans le sang et stimule trop le cerveau. C’est comme si vous pouvez voir un . L’ accumulation de graisse provoque un durcissement des veines et des artères, et donc le flux sanguin est ralenti.

Letabagisme, le surpoids et le stress augmentent donc le risque de graves problèmes de santé, mais ils peuvent être évités si vous faites attention à votre alimentation et adoptez de meilleures habitudes de vie. Ça vaut la peine !

4. Faire des exercices cérébraux tous les jours

Et tes « muscles cérébraux » ? Pour augmenter le flux sanguin vers le cerveau, il est important de former ses fonctions cognitives. Il établit de nouvelles connexions entre les neurones, et peu à peu, il crée de nouveaux tissus et de nouvelles structures résistantes à la dent du temps et aux maladies possibles que le cerveau peut souffrir.

Par conséquent, vous ne devriez pas hésiter à apprendre de nouvelles choses chaque jour en lisant, en suivant des cours ou en découvrant ce que le monde sur Internet peut offrir pour renforcer votre mémoire et votre concentration. C’est très utile pour le cerveau.

5. Les pensées positives

Le stress quotidien, l’anxiété ou la vue des choses d’un point de vue négatif ou fataliste change la neurochimie du cerveau, provoquant l’apparition du cortisol et augmenter la teneur en adrénaline dans le sang… Il provoque à son tour des fluctuations de la circulation cérébrale, ce qui peut avoir de graves conséquences s’il est permis de progresser.

Les émotions positives sont beaucoup mieux que les vitamines ou les analgésiques. Ils offrent un type d’énergie nécessaire dans notre vie quotidienne, où les rêves et le bien-être se reflètent dans notre santé. Alors essayez de développer les aspects suivants :

  • Avoir un sens de l’humour. Parlez de ce qui vous plaît !
  • Exercice techniques de relaxation, yoga… Cela vous aide à vous retrouver et à être « ici et maintenant », où vous appréciez ce qui est vraiment important.
  • Construire des conditions sociales ; profiter des amis et de la famille… Ne vous asseyez pas à la maison !

Ainsi, vous pouvez contrecarrer la mauvaise mémoire et stimuler le cerveau

La mauvaise mémoire n’a rien à voir avec l’âge. Manger les bons aliments pour améliorer la mémoire et les fonctions cognitives est une chose que vous pouvez faire. . »

Bouton retour en haut de la page