Données ISTAT : tendance du marché immobilier 2019

Istat a publié la note sur les métiers et les hypothèques de sources notariales. Analysons en détail les performances du marché immobilier enregistrées au premier trimestre 2019.

Quelle est la tendance du marché immobilier en 2019

La tendance du marché immobilier francen est positive. Une croissance générale qui se concentre principalement dans les régions septentrionales et, dans une moindre mesure, dans le Centre.

Les ventes et les métiers notariés augmentent

Le fait de permettre qu’une convention signifie un accord ou un contrat contenu dans un acte notarié. Les enregistrements de l’Istat ont indiqué que les accords notariés d’achat et de vente et d’autres accords relatifs aux actes de traduction pour considération pour des unités immobilières enregistrées au premier trimestre 2019 s’élevaient à 190 904. Cette valeur correspond donc à +2,0 % par rapport au trimestre précédent, net de la composante saisonnière.

94,3 % des accords conclus concernent des transferts de biens immobiliers à usage résidentiel (179 993), 5,4 % à usage économique (10 221) et 0,4 % d’accords d’utilisation spéciale et de temps partagé (690).

Pour mieux comprendre ces données, il peut être utile de préciser que pour les unités immobilières à utiliser :

les

  • logements et les accessoires correspondent aux catégories cadastrales A (sauf A/10) et C (à l’exclusion C/1 et C/3)
  • artisanaux, commerciaux, industriels relevant des catégories cadastrales C/1, C/3 et D sont associés (à l’exclusion de D/10)
  • spéciaux (à l’exclusion des postes d’amarrage) correspond à la catégorie cadastrale B
  • est associé à la catégorie cadastrale A/10.

Lire aussi>> Légende des catégories cadastrales

En particulier, pour le secteur du logement, l’augmentation économique concerne toutes les zones géographiques du pays :

  • Centre +4,4 %
  • îles +1,9 %
  • Sud +1,7 %
  • Nord-Ouest +1,3 %
  • Nord-Est +1,2 %

La croissance du secteur économique concerne, d’autre part, le Centre (+10,4 %) et le Nord-Est (+6,3 %). Dans les îles, ce n’est rien, alors qu’il y a des baisses dans le Sud (-3,2 %) et dans le Nord-Ouest (-0,9 %).

Conventions hypothécaires notariées

Les accords notariaux pour prêts hypothécaires, prêts et autres obligations hypothécaires immobilières ont atteint 97 412, en baisse de 0,8 % par rapport au trimestre précédent, mais une croissance annuelle de 3,6 %.

À court terme, ces conventions ont été réduites dans le Sud (-3,4 %) et, dans une moindre mesure, dans le Nord-Ouest (-0,9 %), dans le Nord-Est (-0,7 %) et dans les îles (-0,3 %). D’autre part, il y a des changements positifs dans le centre (+0,6%).

Sur une base annuelle, ils croissent au Centre (+8,5 %), dans le Nord-Est (+ 5,1 %) et dans le Nord-Ouest (+ 2,6 %) et sont réduits dans les îles (-2,6 %) et dans le Sud (-0,5 %).

Le commentaire ISTAT

Au premier trimestre 2019, l’indice dépassent les valeurs moyennes de 2010 de près de 3 points de pourcentage. En revanche, en ce qui concerne l’indice désaisonnalisé des prêts hypothécaires, prêts et autres obligations avec l’établissement d’une hypothèque immobilière, des signaux négatifs ont été enregistrés dans tout le pays, à l’exception du Centre qui, au premier trimestre de 2019, dépasse les valeurs moyennes de 2010 de 4,5. points de pourcentage.

SOURCE : ISTAT

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page