Entretien des bâtiments saisies aux dépens du débiteur

Entretien extraordinaire aux dépens du propriétaire débiteur. Voici le changement de cap jurisprudentiel.

Avec une nouvelle ordonnance, la Cour de Naples apporte un changement décisif par rapport aux directives précédentes de la Cour de cassation, établissant que les coûts d’entretien d’un saisissier de propriété sont dus au propriétaire débiteur. Voici pourquoi.

Entretien du bâtiment fermé : qui s’agit-il ?

Alors que la répartition des dépenses entre locataires et propriétaires suit des règles précises, dans le cas de bâtiments saisies, les choses se compliquent. Selon le récent arrêt de la Cour de Naples, la responsabilité de tout danger ou dommage causé à des tiers, résultant d’une mauvaise préservation du bien, incombe au propriétaire du bien, même s’il s’agit d’un bien saisi. La durée de cette responsabilité doit être identifiée dans le décret d’attribution et de transfert du bien après l’enchère judiciaire.

La raison de ce changement de cap en ce qui concerne les directives de la Cour suprême réside dans la responsabilité du créancier, qui a droit à l’expropriation d’actifs mais ne doit pas supporter les charges économiques pour la sauvegarde du bien. Essentiellement : le créancier a des droits sur les biens de l’État dans lequel il se trouve au moment de la saisie, mais n’a pas l’obligation de maintenir le bien lui-même.

Lisez aussi -> La saisie de comptes bancaires : quelles limites ?

En outre, la Cour de Naples précise que le débiteur, malgré la disposition judiciaire, conserve divers droits liés à la propriété, tels que :

  • droit de participer et de voter aux réunions de copropriété
  • droit d’appel correspondant.

Ainsi, en cas de danger pour la sécurité publique, il incombe au débiteur d’effectuer les travaux d’entretien extraordinaires. Sinon, l’autorité compétente déclenchera d’autres mesures d’application forcées contre elle.

Lisez aussi -> Forclusion de biens mobiliers : non exécutable si la maison est la propriété de tiers

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page