expire le 26 janvier ou proroge ?

Demain, le jour décisif du paiement d’Imu Terrain.

La date du 26 janvier initialement choisie pour l’extension d’Imu Terrain a été suspendue par le Lazio TAR en attendant la prononciation prévue pour le 21 janvier. Demain, en fait, le Conseil des ministres tentera de trouver une solution alternative en révisant les critères et les échéanciers de la taxe déjà prorogée en décembre dernier.

Le processus difficile d’Imu Terrain

C’est l’ANCI qui a proposé l’appel au TAR pour qu’il abandonne l’idée d’appliquer le Terrain IMU pour 2014, tout comme les maires des municipalités de montagne ont demandé l’annulation de la taxe ou du moins la prolongation de la date limite du 26 janvier. Selon ce dernier, il serait en fait un délai trop serré pour donner aux municipalités, aux FAC, aux consultants et aux agriculteurs eux-mêmes la possibilité de remplir leurs obligations.

Coldiretti exprime également un refus clair contre Imu Terrain, comme l’a déclaré le directeur Francesco Sossi : « L’introduction des risques fiscaux accélère le processus de dépeuplement de certaines zones du territoire et de mettre encore plus en crise les budgets des entreprises agricoles ».

Dernière demande de renvoi, celle de l’IFEL, l’Institute for Finance and Local Economics, qui a souligné la nécessité d’éviter des obligations inutiles pour les contribuables, en plus des dates limites trop proches pour permettre un calendrier de paiement correct.

Les raisons du goudron

La décision du tribunal régional du Latium est venue, outre les propositions des différentes associations professionnelles et maires, également de trois considérations fondamentales :

  • absence de concordance de l’altitude du centre par rapport à l’emplacement du sol
  • retard de la mesure, qui devait arriver avant le 22 septembre et a été signé le 28 novembre et publié au Journal officiel seulement le 6 décembre
  • le Gouvernement n’aurait pas adopté la loi concernant les délais minimaux qui permettent aux citoyens de remplir les paiements imposés.

En fait, la loi du contribuable exige qu’au moins 60 jours s’écoule entre la demande de paiement et son expiration.

conclusions

Que peut-il se passer demain et quelles autres routes le paiement d’Imu Terrain pourrait-il emprunter ? À moins d’objections inégalées de la part du Bureau de comptabilité générale de l’État, le gouvernement devrait opter pour les nouveaux paramètres basés sur la « classification synthétique », ne laissant que 4 jours de travail aux contribuables pour payer la taxe foncière. Compte tenu de la situation, le gouvernement pourrait également décider de ne pas agir du tout, laissant le temps de rejeter le Lazio Tar.

Étonnamment, les juges Janvier, mais ce ne serait pas un acte final, étant donné la présence d’une autre suspension déjà acceptée par décision de mérite sur le calendrier du 4 février.

Lisez aussi -> Nouveaux crédits d’impôt pour l’agriculture et la pêche à venir : Détails

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page