Facilités commerciales et incitations en 2017

La loi sur la stabilité n° 232 du 11 décembre 2016 a été publiée au Journal officiel le 21 décembre. Il existe des avantages et des incitatifs importants pour les entreprises pour 2017. Amortissement pour l’achat de biens d’équipement et de machines, investissements dans la recherche et développement et IRI, impôt sur le revenu des sociétés à 24%

Incitations aux entreprises pour les investissements 2017

Une bouffée d’oxygène pour les entreprises arrive avec la Stability Act 2017. Après les avancées de notre article sur les avantages et les incitations aux entreprises, le projet de loi est désormais opérationnel. Le nouvel IRI, l’impôt sur le revenu des sociétés, est la principale nouveauté. La réduction de l’impôt sur les bénéfices de 27,5 % à 24 % est la première étape vers une réforme attendue du système fiscal en Italie.

Tous les avantages et incitatifs pour les entreprises en 2017

La loi de stabilité de 2017 a également réformé les études sectorielles. Ils ont été transformés en indicateurs de fidélité fiscale des contribuables dans le but de créer un système de récompense pour les entreprises vertueuses.

IRI, 24 % d’impôt sur le revenu des entreprises

La nouvelle IRI prévoit une imposition proportionnelle aux bénéfices qui restent dans l’entreprise sous forme de réserves. Dans ce cas, le pourcentage d’imposition appliqué est de 24 %. Si des retraits de revenus sont effectués par l’entrepreneur ou si une répartition des bénéfices est effectuée entre les membres d’une société de personnes, l’imposition progressive ordinaire (IRPEF) s’appliquera. Pour bénéficier de cette forme d’allégement fiscal, la société doit exprimer son consentement à l’exercice de l’option. IRI 2017 s’applique à une catégorie limitée de sujets : entrepreneurs ou entreprises individuelles, entreprises de facto, entreprises de particuliers (s.a.s. et s.n.c.). Au lieu de cela, tant sous forme individuelle que d’entreprise, les exposants artistiques et professions sont exclus. Le nouvel impôt sur le revenu des entreprises entre en vigueur le 1er janvier 2017.

Amortissement et amortissement

L’achat de capital de biens à l’activité commerciale peut être amorti jusqu’à 140 %. Les véhicules et moyens de transport en général sont exclus. Les entreprises peuvent acheter des biens d’équipement jusqu’au 30 juin 2018. Le bon de commande, avec le paiement simultané d’une avance d’au moins 20 %, doit être effectué avant le 31 décembre 2017.

Les investissements numériques bénéficient d’incitations commerciales avec une suramortissement pouvant atteindre 250 % de la valeur de l’actif. Dans ce cas, il est fait référence aux marchandises , y compris à distance, pour la qualité et la durabilité, pour la sécurité sur le lieu de travail dans la logique de l’Industrie 4.0 ou pour l’interaction entre l’homme et la machine.

Pour profiter des deux installations, il est essentiel de soumettre une déclaration de remplacement d’un acte notoire signé par le représentant légal. La déclaration doit certifier la régularité de l’achat en indiquant la commande, le virement bancaire lié au dépôt et les modes de paiement. Si la valeur de l’actif est supérieure à 500 000 euros, il est nécessaire de joindre un rapport assermenté préparé par un technicien qualifié.

Investissements dans la recherche et le développement

Les investissements dans la recherche et le développement sont également caractérisés par de nouvelles incitations pour les entreprises. L’avantage consiste en un crédit d’impôt qui passe de 25 % à 50 % jusqu’en 2020. Le crédit d’impôt peut être utilisé par les entreprises sous forme de compensation.

Sabatini Ter

La loi Sabatini est étendue dans la loi de stabilité 2017 avec les mêmes facilités et incitations pour les entreprises. La facilitation concerne l’achat de machines, de biens instrumentaux, d’équipements, de matériel et de logiciels destinés à l’utilisation de technologies innovantes. Les investissements dans la cybersécurité, le cloud computing, l’ultra-haut débit, la robotique avancée et le Big Data sont autorisés. Le ministère du Développement économique intervient pour couvrir une partie des intérêts avec un plan de retour dans cinq ans.

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page