Forclusions et enquêtes sur les capitaux : le rôle de l’huissier

de justice L’huissier et la réforme du processus civil, entre exécution forcée, recherche télématique des biens à saisie et intérêt privé dans les procédures de bureau.

Avec la nouvelle réforme du procès civil, le rôle de l’huissier de justice dans les procédures d’exécution devient plus pertinent, en particulier dans la recherche des biens du débiteur qui ne sont pas soumis à la saisie. Voici comment.

Huissier de justice : du bureaucrate à l’enquêteur

Après la réforme, il appartient à l’huissier de justice d’aider le créancier à trouver les actifs du débiteur à retirer. Grâce à ce service supplémentaire, vous pourrez recevoir une rémunération supplémentaire par rapport au salaire de base. La recherche sur les méthodes télématiques des biens à saisir avait déjà été planifiée avec l’avant-dernière réforme de la justice. De quoi s’agit-il ? Essentiellement, la possibilité de rechercher, précisément par l’intermédiaire de l’huissier de justice, les actifs du débiteur en se connectant aux bases de données de l’administration publique.

Toutefois, la règle a fait l’objet de plusieurs interprétations : en l’absence des décrets ministériels d’exécution requis par la disposition, certains juges ont tout de même autorisé une utilisation partielle de celle-ci, tandis que d’autres l’ont niée.

C’est pourquoi le décret de droit qui vient d’être approuvé par la Chambre des députés a traité de la nécessité d’une discipline de mise en œuvre et établi que le créancier a le droit d’obtenir auprès des gestionnaires de bases de données l’autorisation de demander les données pertinentes du débiteur avant même que la toutes les fonctionnalités des bases de données elles-mêmes.

Recherche électronique et rémunération des huissiers de justice

Alors, comment pouvons-nous procéder ? En substance, le créancier doit présenter une demande au Président de la Cour dans laquelle il demande l’autorisation d’accéder aux bases de données télématiques avec l’aide de l’huissier de justice pour laquelle une compensation différente a été prévue pour la conduite des activités de recherche télématique. En particulier, on s’attendait à ce que :

  • en cas de fin anticipée du processus en raison d’une expropriation forcée infructueuse, aucune indemnisation ne sera due
  • en cas de fin du procès, la rémunération est versée par le créancier de la procédure et est liquidée par le tribunal d’exécution et ne doit en aucun cas dépasser le montant de 3 000 euros.

La demande de poursuite de la recherche des avoirs du débiteur doit d’abord être soumise au Président du Tribunal seulement après que le délai de réalisation prévu par le précepte (durée d’au moins 10). jours à compter de la notification du précepte lui-même) est passé sans exécution. Le président du tribunal peut cependant autoriser la recherche avant même que le précepte ne soit notifié en cas de « danger dans le retard ». de justice p>

  • lorsque le créancier peut subir un préjudice s’il ne peut pas être rapidement satisfait de manière exécutive (par exemple, parce que le crédit est de nature alimentaire)
  • ou lorsqu’il y a un risque que le débiteur cache ses biens susceptibles d’être saisies.

Investigations d’actifs en ligne : comment les obtenir ?

Les enquêtes sur les actifs intègrent les données officielles extraites du registre des entreprises à une grande partie d’informations approfondies acquises par des sources locales. Ils sont essentiels si vous souhaitez connaître la fiabilité et la solvabilité d’un client, le chiffre d’affaires d’un concurrent ou d’un fournisseur.

Il est possible d’obtenir des enquêtes financières en ligne sur Visure Italia. Le document ainsi obtenu contiendra des informations différentes selon le type spécifique demandé, mais les principales sont les suivantes :

  • tendance de l’activité
  • principaux clients de référence
  • nombre d’employés, de vérification du site et d’unités opérationnelles
  • flux de ventes
  • comportements de paiement
  • relations bancaires
  • références bancaires.

Les enquêtes peuvent être demandées en indiquant sous la forme le nom, le code fiscal ou le numéro de TVA de l’entreprise.

Lisez aussi -> Credit Recovery and Investigations : documents en ligne

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page