Formation régulière des administrateurs de copropriétés : sanctions

Quelles sont les sanctions pour les administrateurs de copropriétés qui ne suivent pas la formation périodique obligatoire ? Une étude approfondie.

Un administrateur qui ne suit pas le cours de formation annuel de 15 heures peut-il remédier à cette lacune en participant l’année suivante ou perd les exigences ? Et quelles sont les pénalités pour ne pas y assister ? Avant de répondre, allons plus loin dans le texte sur l’obligation de former périodiquement les administrateurs de copropriétés.

Formation régulière des administrateurs de copropriétés

La loi sur la formation des administrateurs de copropriétés et son règlement d’application imposent à l’administrateur l’obligation de mettre à jour périodiquement pour embaucher et maintenir les missions de gestion.

Bien que l’obligation n’ait pas de durée minimale, elle a un tarif annuel : c’est le cours de recyclage qui doit avoir une durée minimale de 15 heures. Pour donner un exemple pratique, si l’administrateur choisit de suivre un cours de recyclage de 50 heures, il ne lui suffira pas d’en suivre 15 pour atteindre les objectifs de formation. L’administrateur devra encore passer l’examen final et obtenir la certification liée au cours spécifique auquel il a suivi.

Mais qu’est-ce que « un an » ? Comme il n’y a pas d’indications réglementaires spécifiques, il existe deux interprétations possibles, selon lesquelles la période annuelle coïncide avec :

  1. l’année civile
  2. l’année civile commençant le jour de l’entrée en vigueur du décret ministériel n° 140/14, soit le 9 octobre 2014.

Beaucoup considèrent la deuxième interprétation comme juste, suggérant que l’administrateur du condominium sera en règle s’il s’est acquitté de l’obligation de formation périodique d’ici le 9 octobre 2015.

Lisez aussi -> Administrateurs de condos : voici le PEC pour les cours de formation !

Sanctions en cas d’échec à la formation périodique

Conformément à la réglementation, seuls les administrateurs de copropriétés qui effectuent des activités de formation périodiques avec l’obtention du certificat peuvent effectuer la tâche. La pénalité n’entraîne pas la résiliation automatique de la mission, mais en raison de la non-participation aux cours de formation des administrateurs de copropriétés, elle peut entraîner l’invalidité de la nomination, à laquelle tout condominium peut faire appel auprès de l’autorité judiciaire.

Les administrateurs qui n’ont pas suivi de cours de formation avant le 9 octobre 2015 ne pourront pas prendre position l’année suivante. Par conséquent, à la suite du mécanisme, il ne sera pas possible de récupérer les cours de formation périodiques obligatoires annuels, étant donné que chaque certificat est valide pour l’année suivante.

Lisez aussi -> Cours d’administrateur de condominiums, également ceux en cours

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page