Formulaire de suspension administrative : télécharger la délégation

Les restrictions administratives impliquent le blocage des biens mobiliers d’un débiteur afin de percevoir des crédits impayés. Une fois que le retenue a été enregistré, le contribuable peut demander le versement de la dette. Si la demande est acceptée, l’Agence du revenu et du recouvrement émet une suspension non administrative.

En cas de non-paiement ou de paiement partiel de taxes ou de taxes (telles que la TVA, l’IRPEF, le tampon de voiture, les cotisations INPS, les frais RAI, etc.) ou des amendes liées à des violations du Code de la route, l’agence de recouvrement des dettes peut organiser la détention des véhicules payables au débiteur. Cela se fait avec l’enregistrement de la restriction administrative dans le registre public de l’automobile (PRA).

Si vous souhaitez en savoir plus sur les conséquences d’un arrêt administratif, cliquez ICI.

L’enregistrement de la contention détermine donc une limitation de la disponibilité de la propriété mobile. Le véhicule ne sera pas en mesure de :

  • circulaire, autrement sanction est prévue ;
  • à

  • rejeter par l’ARP, donc impossible à démolir ou à exporter à l’étranger ;
  • de

  • circuler et d’être expulsé par l’ARP, en cas de vente après l’enregistrement du dispositif de retenue.

Une fois que le retenue a été enregistré, le contribuable peut demander le versement de la dette. Si ce dernier est accepté, la contrainte administrative n’est annulée qu’après le paiement intégral de la dette. Cependant, une suspension administrative ferme peut être obtenue.

Comment se passe la suspension fixe ?

Avec le paiement de la première tranche, l’Agence de recouvrement des revenus émet à la partie intéressée une lettre de consentement à l’annotation à l’ARP de la suspension non administrative. Pour demander une telle annotation, la période impérative de 60 jours est prévue. En cas de dépassement de ce seuil de temps, l’annotation à la PRA de la suspension administrative peut avoir lieu en demandant la délivrance d’une nouvelle mesure de suspension.

La mesure de suspension peut également être émise par l’Agence de recouvrement des recettes sous forme électronique. Le contribuable devra s’occuper de la prochaine presse.

En cas de non-paiement des montants des acomptes provisionnels, la révocation officielle de la suspension de la détention sera constatée.

La documentation requise

Il est possible de déposer la disposition de suspension fixe auprès de l’ARP même sans se rendre personnellement aux offices compétents. Tout cela peut se faire confortablement en ligne.

Voici la documentation requise :

  • ordonnance de suspension de la détention administrative en original (sans copie) ;
  • copie d’une pièce d’identité et d’un code fiscal du propriétaire du véhicule ;
  • procuration signée par le propriétaire de signée par le représentant légal ;

Le formulaire de procuration

En demandant la suspension de la détention via le service en ligne, le titulaire n’aura pas à présenter la pratique personnellement. Cependant, il sera nécessaire de remplir le formulaire de procuration PRA.

En fait, le délégué doit se présenter avec la délégation compilée et signée par le propriétaire, ainsi que tous les documents énumérés précédemment.

Téléchargez le formulaire de suspension administrative maintenant

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page