Golfweek prédit les matchs du Foursome du samedi matin

L’équipe américaine a sa plus grande avance après une journée à la Ryder Cup depuis 1979.

Leurs homologues européens devront se mettre en mouvement samedi pour réduire le déficit de 6-2 de l’équipe locale à Whistling Straits.

Le cœur de Team Europe, Rory McIlroy, ne jouera pas samedi matin car le capitaine Padraig Harrington a mis sur le banc l’un de ses principaux joueurs. Les autres Euros qui ne jouent pas dans les Foursomes sont Tommy Fleetwood, Shane Lowry et Ian Poulter.

Bryson DeChambeau, Scottie Scheffler, Harris English et Tony Finau ne joueront pas tôt pour les États-Unis.

Quatuors du samedi matin

8h05

Brooks Koepka, Daniel Berger (États-Unis) contre. Jon Rahm, Sergio Garcia (EUR)

Steve DiMeglio : Un sentiment d’urgence s’est installé en Europe et ce match d’ouverture pourrait s’avérer vital. Et l’Europe a deux armes prêtes à livrer alors que Rahm et Garcia passeront à 2-0 cette semaine avec la victoire.

Adam Schupak : John Rahm a été la seule lueur d’espoir pour l’équipe d’Europe, gagnant 1½ point vendredi. Garcia est le roi des quatuors et, associé à Rahm, ils étaient les ombres de l’ancienne armada espagnole de Seve-Ollie. Ils rapporteront à leur équipe un point complet.

8h21

Dustin Johnson, Collin Morikawa (États-Unis) contre Paul Casey, Tyrrell Hatton (EUR)

Steve DiMeglio : L’action de Hatton a beaucoup plu vendredi après-midi et Casey ne peut pas continuer son jeu moins que stellaire, mais Johnson et Morikawa passeront à 2-0 cette semaine avec une autre victoire.

Adam Schupak : J’aime que Johnson-Morikawa soit jumelé en quatuor. Cette équipe a remporté une victoire facile vendredi matin et je m’attends à ce qu’elle recommence, cette fois contre les Anglais.

Ryder Cup : Notes | Mises à jour | Livre de métrage | Comment regarder

8h37

Justin Thomas, Jordan Spieth (États-Unis) contre Viktor Hovland, Bernd Wiesberger (EUR)

Steve DiMeglio : L’Europe envoie deux rookies et ils offriront une victoire surprenante alors que Hovland sera gros.

Adam Schupak : Spieth a manqué la séance de l’après-midi et devrait être bien reposé tandis que Thomas semblait trouver son rythme tard dans son match à quatre balles. Le duo américain est tout simplement trop dur avec une foule à domicile qui les pousse pour une paire de recrues.

8h53

Xander Schauffele, Patrick Cantlay (États-Unis) contre Lee Westwood, Matt Fitzpatrick (EUR)

Steve DiMeglio : Cantlay et Schauffele ont été solides en Australie et resteront invaincus dans le Wisconsin. Ils jouent trop bien et les États-Unis mèneront 8-4 après la troisième session.

Adam Schupak : J’ai choisi Cantlay-Schauffele vendredi matin et je ne fais pas cette erreur deux fois. Ces gars-là sont si à l’aise de jouer ensemble et je suis surpris que Harrington ait renvoyé Westwood, qui a eu du mal lors de sa seule session. Je pense que les États-Unis s’appuient sur leur avance.

voir 72 images

Rory McIlroy au banc, l’Europe en difficulté alors que les États-Unis détiennent la plus grande avance après la première journée depuis 1979

Ryder Cup vendredi : Dustin Johnson 2-0, Rory McIlroy 0-2 et les États-Unis ont la plus grande avance au Jour 1 en 46 ans

Michael Jordan est à la Ryder Cup et il est excité après un putt de Dustin Johnson birdie

Tiger Woods a envoyé un message à l’équipe américaine et fait sentir sa présence à la Ryder Cup

Jordan Spieth frappe un tir ridicule et trébuche presque dans le lac Michigan à la Ryder Cup

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page