Il est interdit de le conserver au réfrigérateur Giarratana




Giarratana – L’oignon appartient à la tradition culinaire sicilienne et est à la base de nombreuses recettes. Il en existe plusieurs : de la blonde, idéale pour les poissons frits, à la rouge de Tropea à manger crue en salade, au goût sucré et piquant. Jusqu’à la reine des oignons, celle de Giarratana, qui mérite bien plus que la reconnaissance Pat. Très sucrée, savoureuse dans toutes les préparations et surtout de taille considérable puisqu’elle peut même dépasser les 3 kilos de poids. C’est précisément pour cette raison qu’il a un problème de plus que les autres légumes : la conservation, pour l’empêcher de pourrir après quelques jours. L’erreur la plus grande et la plus courante que vous puissiez commettre est en fait de le mettre dans le même compartiment que les légumes du réfrigérateur.

Les amidons contenus à l’intérieur, à des températures basses et humides, ont tendance à se transformer en sucres, en ramollissant et en moisissant les oignons. Pour qu’ils restent longtemps frais et croustillants, l’idéal est de les stocker dans un environnement sec et frais, comme le placard : à l’intérieur de bols en plastique ou recueillis dans de grands sacs filets ou des sacs en papier pour le pain, l’air. il leur permettra de respirer en évitant la prolifération des bactéries. Si on ne doit en utiliser qu’une moitié, l’autre peut être enveloppée dans du papier aluminium (non couverte, elle absorbera toutes les bactéries des autres aliments) et placée au frigo, à condition de la consommer dans les 2/3 jours. On peut aussi le couper en cubes ou en julienne, pour le congeler et l’utiliser au besoin, même s’il perdra beaucoup de son parfum.





Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page