Imu à but non lucratif et contrôles des déclarations au départ

Comuni commence par des contrôles sur les organismes non commerciaux concernant les déclarations IMU 2012 et 2013.

Les déclarations à but non lucratif IMU de 2012 et 2013 soumises par voie électronique avant le 1er décembre sont déjà disponibles pour les municipalités, ce qui peut donc donner le coup d’envoi des contrôles.

Vérifications sur les déclarations à but non lucratif d’Imu

Avec un communiqué de presse publié sur le portail Punto Fisco, l’Agence du revenu a officiellement mis à la disposition des municipalités les déclarations de l’IMU soumises avant le 1er décembre 2014. L’Office a également annoncé que tous les premiers jours ouvrables du mois, les fournitures des déclarations reçues le mois précédent seront mises à disposition.

Comment cela fonctionnera-t-il ? Les municipalités pourront télécharger les déclarations à partir du portail, mais elles devront être converties et donc ne pas être immédiatement réalisables. En outre, l’Agence a définitivement résolu la question de la date limite de soumission des déclarations.

Lisez aussi -> Nouveau cadastre, entre réduction des loyers et transmission de données

Chèques à but non lucratif

Cependant, il y a une certaine confusion sur les contrôles des annualités 2012 et 2013, car le cadre réglementaire de référence reste assez incertain.

En principe, on peut dire que :

  • pour 2012, l’exemption n’est augmentée que si l’activité est exécutée exclusivement sur une base non commerciale
  • lorsqu’une utilisation promiscuité a été déclarée pour l’année 2012, la municipalité a le droit de recouvrer la taxe
  • dans le cas des propriétés à usage mixte pour 2013, l’empilage séparé des pièces équipées d’une autonomie fonctionnelle (avec l’efficacité du revenu à partir du 1er janvier 2013) est opté pour l’empilement séparé des pièces équipées d’une autonomie fonctionnelle (à compter du 1er janvier 2013)
  • si le fractionnement n’est pas indiqué, l’exemption proportionnelle est admise à partir du 1er janvier 2013.

Nous vous rappelons également que la date limite pour le repentir des institutions à but non lucratif a été fixée au 1er mars 2015, avec une pénalité réduite égale à 10 % de la peine minimale prévue pour omission, soit 5€.

Lisez aussi -> Imu Agricultural : Critères d’exemption établis et nouvelle date limite

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page