L’ histamine, qu’est-ce que c’est et dans quels aliments il se trouve

On trouve de l’histamine dans de nombreux aliments pour animaux et végétaux. C’est un médiateur chimique, il provoque donc les passages de signal entre deux cellules. Si le corps produit des niveaux élevés d’entre eux, les réactions allergiques et inflammatoires sont des rencontres. Le problème se pose alors lorsqu’il y a une intolérance à cette substance.
Chez certains sujets sensibles, l’histamine, qui se trouve dans de nombreux aliments, peut être la cause d’une réaction allergique. En particulier, il est présent dans les fromages fermentés, dans les poissons surtout lorsqu’il est stocké pendant de nombreuses heures à température ambiante, dans les viandes en conserve et dans les boissons telles que le vin et la bière.

Histamine : aliments contenant du
poisson en conserve et du poissonfumé : en particulier les niveaux les plus élevés se trouvent dans le maquereau, l’alice, le thon, la lampuga, la palamite.
Fromages : fermentés et vieillis durs et tendres.
Viande : viandesen conserve, saucisses, saucisses.
Nourriture en conserve : jus de tomate, ketchup.
Lepoisson etla viande sont donc préférables pour les consommer frais. De même, les fromages frais et le yaourt, les fruits frais tels que les pêches à l’abricot, les légumes à feuilles larges et l’huile d’olive extra vierge pour les condiments devraient être préférés.
Les tomates, les épinards, la choucroute, la levure, le vin de bière sont également riches.
L’ histamine se trouve également dans les aliments appelés histamine-libérateurs qui peuvent le libérer directement dans le corps : chocolat, cacao, noix, amandes noisettes, café, crustacés, crustacés, fruits tels que les fraises oranges kiwi, ananas, papaye, avocat et poire et banane.

Intoxication à l’histamine : comment elle se manifeste.
Il se manifeste après environ 30 minutes après l’ingestion de poisson contaminé. Les symptômes les plus fréquents sont les suivants : problèmes intestinaux tels que douleurs à l’estomac, diarrhée, vomissements, tachycardie, maux de tête, essoufflement ou difficulté à respirer, nez bouché, sensation de gorge fermée.
De plus en plus souvent, nous lisons dans la chronique des cas liés au syndrome du maquerbrome. C’est une intoxication alimentaire qui résulte de produits de poisson mal conservés. C’est l’un des empoisonnements de poissons les plus fréquents au monde. En effet, outre le maquereau dont il tire son nom, il peut également dériver d’autres poissons tels que le thon, l’anchois, la sardine, le hareng. Ce sont des aliments riches en histidine, un acide aminé qui se transforme en histamine. Lorsque le poisson est mal conservé, l’histidine due à certaines bactéries présentes dans les poissons, se transforme, comme mentionné, en histamine. Pour éviter les problèmes, le poisson doit être conservé à une température inférieure à 4 degrés parce que L’dans lequel il est produit, l’histamine n’est pas éliminée par la cuisson ou d’autres méthodes de stockage telles que le tabagisme, la congélation et la mise en conserve. En outre, le poisson même contaminé par l’histamine ne trahit pas sa présence car il conserve intacte ses caractéristiques organoleptiques, donc au niveau du goût il ne présente aucune altération par rapport à celle correctement stockée. Il se résout généralement en quelques heures. Le syndrome sgombrome est traité avec l’administration de liquide et d’antihistaminiques. Dans les cas graves, l’adrénaline, un médicament qui sauve des vies, peut être utilisé.

Bouton retour en haut de la page